Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : les élèves de retour à l'école après 2 ans de Covid-19

Les écoles reprennent vie en Ouganda   -  
Copyright © africanews
BADRU KATUMBA/AFP or licensors -

Ouganda

Après deux ans d'attente, les enfants ougandais ont repris le chemin de l'école. Les établissements étaient fermés depuis le début de la pandémie de coronavirus en mars 2020.

Les élèves ont repris les bonnes vieilles habitudes : lever aux aurores, petit-déjeuner rapide, séance de débarbouillage, choix des vêtements et trajet en voiture jusqu'à l'établissement le plus proche. C'est l'occasion de retrouver les camarades et les professeurs qu'ils n'avaient plus croisés depuis la première vague de Covid-19 en mars 2020. Une bonne nouvelle pour les enfants et une libération pour les parents :" Imaginez, cela fait deux ans qu'ils ne sont pas allés à l'école ", se réjouit Siraj Senkungu, soudeur et père de 4 enfants scolarisés . "Je suis tellement heureux qu'ils retournent en classe et qu'ils retrouvent enfin leurs amis."

L'Ouganda détient le triste record de la plus longue suspension de l'école depuis le début de la pandémie. 83 semaines sans cours : cela commençait à faire long pour Nawilah Senkungu, 10 ans : "Je suis heureux car mes professeurs et mes amis me manquaient".

Des professeurs perdus en route

L'arrêt des cours aura une incidence sur le parcours scolaire et le niveau d'enseignement. Cette longue parenthèse a déjà brisé la carrière de nombreux professeurs qui se sont retrouvés sans emploi et privés de ressources financières : _"Il y a des enseignants dans les écoles privées qui n'ont pas été payés du tout et d'autres ont peut-être même abandonné la profession", _ confirme Richard Aburo, directeur adjoint de l'école primaire de Nakasero. "Il va falloir aussi combler le retard pris par les élèves. Nous aurons besoin de l'aide du gouvernement."

Les 10 millions d'élèves du primaire et du secondaire appelés à faire leur rentrée vont reprendre leur cursus dans la classe supérieure. Reste aux professeurs à adapter leur enseignement et à redonner le goût de l'apprentissage aux jeunes élèves ougandais.

Voir plus