Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Covid-19 : le Nigeria détruit 1 million de doses de vaccins périmés

Des cartons de vaccins AstraZeneca contre le coronavirus (COVID-19) périmés dans la décharge de Gosa à Abuja, au Nigeria, le 22 décembre 2021.   -  
Copyright © africanews
KOLA SULAIMON/AFP or licensors -

Nigéria

Au Nigeria, près d'un million de vaccins périmés AstraZeneca ont été détruits. Les doses de vaccin contre le Covid-19 étaient à courte durée de conservation, et étaient issus de dons. Après avoir annoncé cette perte de stock, les autorités ont expliqué ne plus accepter de dons à péremption proche.

"Nous n'avions pas d'autre choix que d'accepter ces vaccins à courte durée de conservation car on souhaite protéger nos citoyens contre le COVID-19", explique Faisal Shuaib, chef de l'Agence nationale de développement des soins de santé primaires du Nigeria.

"Donc, même si l'on a accepté ces vaccins, on est conscients du fait qu'il y a beaucoup d'autres défis à relever pour que ces vaccins soient injectés aux Nigérians. Ainsi, par exemple, certains de ces vaccins ont été livrés avec une durée de conservation d'environ 4 semaines."

"Et maintenant, la NAFDAC va les détruire en collaboration avec les services de santé primaire", a déclaré Mojisola Adeyeye, dirigeante de la Nigerian National Food and Drug Administration (NAFDAC).

"Nous sommes l'une des rares agences en Afrique à tester nos vaccins avant utilisation. J'ai dit aux donateurs que nous testerions nos propres vaccins avant de les utiliser."

La vaccination progresse rapidement dans le pays. Le Nigeria a pour objectif de vacciner complètement près d'un quart de sa population d'ici février 2022.

Voir plus