Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : des yaourts végétaliens comme remèdes

Les yaourts Well n Well d'Andile Sasanti.   -  
Copyright © africanews
Wandiswa Ntengento - Africanews -

Afrique du Sud

Des betteraves, des carottes, de la mousse de mer et des herbes aromatiques sauvages provenant d'un guérisseur traditionnel... Ce sont les principaux ingrédients de ce yaourt végétalien produit par un entrepreneur de Soweto.

Andile Sasanti a pour objectif de devenir un leader et un concurrent sur le marché mondial de l**'alimentation à base de plante**s. Il affirme que son entreprise de yaourts est axée sur le bien-être et la guérison.

"Nous avons décidé d'innover et de faire appel à des herboristes locaux parce que nous avons constaté que les herbes étaient utilisées depuis des siècles et que beaucoup de gens les utilisent dans leur coin ou en privé", explique Andile Sasanti, le fondateur de Well n Well.

"Elles ont un stigmate négatif et elles sont associées à la saleté et à la sorcellerie. Bien sûr, sans oublier les légumes, car les agriculteurs ont accepté de nous fournir des légumes".

La première tentative d'Andile pour faire du yaourt végétal n'a pas eu lieu dans une école de cuisine. Il cherchait à trouver un remède aux maladies chroniques de sa défunte mère en 2017.

"En 2017, je servais à ma défunte maman des smoothies végétaux", raconte l'entrepreneur. "Elle souffrait régulièrement de maladies liées au mode de vie et de pathologies chroniques comme les maladies cardiovasculaires et l'hypertension artérielle".

En juillet, pendant les manifestations du KwaZulu-Natal et du Gauteng qui ont été déclenchés par l'emprisonnement de l'ancien président Jacob Zuma, des petites et grandes entreprises ont été pillées. L'entreprise de yaourts d'Andile est passée d'un magasin de détail à une petite cuisine d'arrière-cour à Soweto.

"Donc, avec les protestations, nous avons été touchés, pas aussi sévèrement, mais nous l'avons ressenti. Une partie de notre équipement a été volée et on ne s'en est pas encore totalement remis. Nous avons réussi à récupérer une partie de nos affaires."

Pour l'année prochaine, l'objectif d'Andile pour son entreprise de yaourt est de produire 5 000 unités par jour et d'exporter ses produits à travers l'Afrique.

Voir plus