Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burkina Faso : Lassina Zerbo nommé Premier ministre

Lassina Zerbo est le nouveau nommé Premier ministre du Burkina Faso   -  
Copyright © africanews
JOE KLAMAR/AFP or licensors -

Burkina Faso

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a choisi vendredi Lassina Zerbo, comme nouveau Premier ministre du pays, selon un décret.

Le remplaçant de Joseph Dabire, Lassina Zerbo, âgé de 58 ans, est un ancien responsable onusien dans le secteur nucléaire. Il a été secrétaire exécutif de l'Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), basée à Vienne, de 2013 à cet été. Sa nomination intervient la veille de la fête nationale du 11 décembre.

"Le président...décrète : Lassina Zerbo est nommé Premier ministre", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Stéphane Wenceslas Sanou, en lisant le décret à la télévision.

Il succédera à Joseph Dabire, dont Roch Kaboré a accepté la démission mercredi, alors qu'il cherchait à désamorcer la colère suscitée par l'incapacité apparente du gouvernement à éradiquer la violence djihadiste dans le pays. Une nouvelle composition du cabinet est attendue dans les prochains jours.

Les attaques djihadistes sont devenues de plus en plus régulières et meurtrières au Burkina Faso depuis 2015, tuant 2 000 personnes et déplaçant 1,4 million de personnes de leurs foyers, en particulier dans le nord et l'est.

Message à la Nation

À l'occasion du 61e anniversaire de l'indépendance le 11 décembre, le président a insisté sur la question sécuritaire dans son message à la nation, il a demandé aux burkinabés de ne pas "tomber dans le piège sournois de l’ennemi", alors que le peuple mécontent demande à l'Etat d'agir face aux attaques djihadistes.

_"Je réaffirme mon engagement aux côtés de nos Forces de Défense et de Sécurité, de nos Volontaires pour la Défense de la Patrie, de nos populations résilientes et de nos différents partenaires dans cette lutte contre le terrorisme. \__Tous les Burkinabé doivent être de ce combat, car c’est le seul qui vaille la peine aujourd’hui d’être mené._" a déclaré le président Kaboré.

Voir plus