Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Sud-Africains souffrent du coût élevé des services mobiles

Deux jeunes hommes connectés au réseau Wifi d'une école de Soweto, Afrique du Sud   -  
Copyright © africanews
cleared -

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, des études sur la tarification des services mobiles ont montré que les coûts de ces derniers, incluant les données et les appels vocaux, étaient parmi les plus élevés au monde.

Selon les universitaires sud-africains qui ont mené ces recherches, cette conclusion met en lumière un marché à la fois faussé et non concurrentiel.

Selon Onica Nonhlanhla Makwakwa, responsable de l'Afrique pour l'Alliance for Affordable Internet, l’Afrique du Sud devrait considérer l'accès à un Internet abordable comme un droit humain fondamental :

"Il est vraiment important d'avoir un internet abordable. D'abord parce que l'Afrique du Sud participe à tous les forums et nous savons que l'accès à l'internet a été accepté comme un droit humain fondamental. Donc, de ce point de vue, nous devons nous assurer que chaque citoyen peut se permettre et être en mesure d'être en ligne. "

Au cours de ces dernières années, les Sud-Africains ont lancé la campagne "Data must fall", axée sur les coûts exorbitants des données mobiles.

La Commission de la concurrence du pays entend les plaintes et a décidé que les prix des données mobiles devaient être réduits de 50%.

Certains habitants à l'instar de Bheki Mabizela, habitant de Soweto, se connectent gratuitement au wifi des établissements publics comme les écoles ou autres institutions.

Selon ce jeune homme, même si le prix des données a été réduit, l'accès à l'internet reste coûteux :

"Quand je suis à la maison, je n'ai jamais assez de données. Un jour, je suis sorti et j'ai vu des écoliers à proximité qui m'ont alors informé qu'il y avait du Wifi disponible. Je me suis donc connecté et j'ai cherché le signal et l'ai trouvé. Les écoliers nous ont donné le pin Wifi. Alors, nous utilisons le Wifi pour chercher sur internet, Facebook, Whatsapp et télécharger tout ce que nous avons besoin de télécharger sur internet".

À l'échelle du continent, la banque mondiale estime que l'Afrique aura besoin d'un investissement total de 100 milliards de dollars américains pour connecter chaque citoyen à l'internet d'ici 2030.

Voir plus