Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La diaspora tigréenne recense les morts du conflit en Ethiopie

Desta Haileselassie à son bureau à Stockholm, en Suède, le lundi 18 octobre 2021.   -  
Copyright © africanews
Nat Castaneda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved. -

Suède

Depuis son appartement de Stockholm en Suède, un Tigréen répertorie des noms sur son ordinateur. Depuis le début de la guerre, il y a près d'un an, il a commencé à recenser les victimes tigréennes du conflit qui a fait des milliers de morts.

"La seule option que j'avais, c'était de me dire 'OK, j'ai un ordinateur, la seule chose que je peux faire, c'est de commencer à documenter la guerre, les victimes de la guerre ou les crimes de guerre ?", explique Desta Haileselassie.

Dans sa liste, une centaine de noms d'enfants y sont recensés.

"On ne documente pas tout ce que l'on reçoit de Facebook et Twitter, sauf si je suis sûr à 100 %. On a maintenant 3 073 victimes, mais il y a environ 1 000 victimes qui ne sont pas encore vérifiées".

Sa liste ne comprend pas les morts de la région d'Amhara. Tout comme Desta Haileselassie, Tewodrose Tirfe recense les morts de cette zone, depuis sa maison en Caroline du Nord aux Etats-Unis.

D'après son enquête sur cette région, il estime qu'entre 2 000 et 3 000 Tigréens ont été tués là-bas depuis le début du conflit.

"D'abord, je veux voir le Tigré libéré et ensuite, j'aurai peut-être le temps de faire mon deuil", ajoute Desta Haileselassie. "On n'a pas le temps de faire notre deuil maintenant. Il n'y a pas de temps pour faire son deuil."

Voir plus