Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La COP26 vue d'Afrique du Sud

Des étudiants font contrôler leurs documents d'identité à l'extérieur d'un bureau de vote de l'Université du Witwatersrand (WITS) à Johannesburg, le 1er novembre 2021.   -  
Copyright © africanews
GUILLEM SARTORIO/AFP or licensors -

Afrique du Sud

Transition écologique, lutte contre le réchauffement climatique et autres, à Johannesburg, des Sud-Africains s’expriment ces sujets devenus une préoccupation de premier plan à l’échelle mondiale alors que se tient à Glasgow la 26e conférence des Nations unies sur le climat.

Nombreux sont ceux qui dénoncent la rétention supposée de l’information dans leur pays concernant la menace qui plane sur l’environnement.

"Je pense qu'un certain nombre de personnes maîtrisent la conférence et l'impact du changement climatique au niveau mondial. Je pense que davantage de personnes aimeraient s'impliquer. Il s'agit juste de savoir comment et quelles autres voies suivre, parce que je pense qu'il y a beaucoup d'informations qui ne sont pas claires à certains moments.", explique Peter Baryne, résident de Blackheath.

Son compatriote Craig Lezar, va dans le même sens. "Je suis un grand fan de l'énergie solaire, et je pense qu'il n'y a pas beaucoup d'informations ou de publicités spécifiques ici en Afrique du Sud concernant le passage à l’énergie verte et le changement climatique. D'après mon expérience, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup plus d'informations à l'étranger qu'en Afrique du Sud.", souligne ce résident de Northcliff.

Malgré une actualité locale dominée par le vote lundi des conseillers des 257 municipalités de leur pays, des sud-africains n’ont donc oublié la bataille en faveur du climat dans un pays ou 77 % de l'énergie provient du charbon.

Voir plus