Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Cameroun : le rappeur engagé Valsero renoue avec la scène

Gaston Abe aka Valsero, rappeur camerounais, activiste.   -  
Copyright © africanews
MARTIN BUREAU/AFP or licensors -

Cameroun

Rappeur au franc-parler et figure de l'opposition camerounaise, Valsero trouve dans sa passion une mission, celle de réveiller les consciences, dénoncer les abus des droits des l'homme et militer pour la liberté d'expression dans son pays d'origine.

Une liberté qu'il avait perdu pendant dix mois en 2018 à la suite de l'élection présidentielle remporté par le président Paul Biya.

À la base, je suis un pirate du rap. Et en fait je suis un activiste politique, et le rap c’est une arme extraordinaire, par sa puissance, par sa force, par sa capacité à mobiliser les gens. J’ai choisi de mettre mon art au service du développement et de l’évolution de la démocratie et le rap est très important pour moi.

Le rappeur camerounais dit avoir payé sa trop grande proximité avec l'opposant Maurice Kamto, dont le parti le MRC avait contesté la large victoire du parti au pouvoir à la dernière présidentielle.

On est allé en prison parce qu’on ne voulait pas s’allonger, on avait gagné cette élection. C’était frustrant tu vois, c’était très frustrant et on a pas lâché l’affaire. C’était ça le truc on a pas lâché l’affaire. On a contesté. C’était très politique, parce que c’est le pouvoir central, le pouvoir suprême, parce que c’est une dictature, et voilà.

Après ses mois d'emprisonnement, l'artiste a renoué avec la scène avec un concert à Paris, mais il garde dans un coin de sa tête le souvenir de ses mois passés en prison il n'admet toujours pas qui selon lui sont le fruit du président Emmanuel Macron,

Le gars qui m’a mis en prison c’est Macron, c’est pas Paul Biya. Parce que Macron a beaucoup d’activistes africains et de politiques africains enfermés en Afrique, pour ceux qui ne le savent pas, et j’en étais un, et c’est lui qui a décidé encore d’ouvrir les portes. Donc ce bonhomme, il a la capacité de t’enfermer, de te mettre en prison dans ton propre pays, il bouge pas, et il te fait sortir de là encore. C’est parce que c’est pas des pays, cousin, c’est des zones d’extraction.

Voir plus