Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La sauce soja à la conquête de l'Inde

Des serveurs dans un restaurant indien   -  
Copyright © africanews
Aijaz Rahi/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved. -

Inde

Convaincre plus d’1 milliard d’Indiens d’ajouter de la sauce soja dans leurs plats quotidiens n’est pas une chose facile. Pourtant, c’est le pari que s’est lancé la marque Kikkoman, géant japonais de la cuisine. Même si la sauce soja est un aliment de base dans une partie de l’Asie, la faire adopter en Inde ou les habitudes alimentaires sont particulières, ne sera pas simple.

"Nous sommes vraiment ici pour les cent prochaines années et les cent prochaines années après cela. Parce que nous pensons que les Indiens pourront profiter de la sauce soja Kikkoman dans tous leurs aliments, quelle que soit leur cuisine. Surtout, je pense que la vision est que nous voulons être la première entreprise de sauces asiatiques en Inde. Et je pense que nous pourrons le faire en moins d'années qu'aux États-Unis", explique Harry Hakuei Kosato, directeur de Kikkoman pour l’Inde.

Le slogan de Kikkoman : chaque plat est meilleur avec une pincée de sauce soja, même un dessert. Mais en Inde, l'entreprise adopte une approche différente, dans ce pays qui abrite une importante population végétarienne. Faisant preuve de créativité, certains chefs indiens ont commencé à incorporer de la sauce soja dans leurs plats, bien avant que la marque Kikkoman ne s’implante dans le pays.

"Nous l'utilisons dans divers plats traditionnels indiens, comme celui avec des champignons, qui ressemble à un risotto. Donc, cela fonctionne bien dans tous ces plats", explique le restaurateur Prashant Issar.

"Désolé monsieur, je n'utiliserai pas de sauce soja dans un plat indien. Parce qu'il aura un goût très différent. Et je suis désolé, mais je ne l'utiliserai pas non plus dans les plats sucrés indiens, car je n'aurai pas le goût et la couleur que je veux", explique Deshbahadur Chettri, un autre chef.

Kikkoman essaie maintenant de séduire les Indiens ordinaires et compte sur les réseaux sociaux, et notamment les influenceurs pour susciter l'appétit pour son produit.

Mais la tâche s’avère difficile, certains Indiens n’aiment pas le goût de la sauce soja et ne s’imaginent pas utiliser le condiment dans la cuisine indienne. Cependant, l’entreprise ne compte pas baisser les bras.

Il y a quelques décennies, elle s’est implantée aux Etats-Unis. Aujourd'hui, la sauce soja est omniprésente dans les cuisines des ménages américains, un marché qui représente la moitié des 4,4 milliards de dollars de revenus de l'entreprise. Et Kikkoman espère maintenant reproduire ce succès en Inde.

Voir plus