Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : le parti islamiste Ennahdha visé par une enquête

Le président tunisien Kais Saied recevant le leader d'Ennahdha et président du parlement Rached Ghannouchi au palais présidentiel dans la banlieue est de la capitale, à Carth   -  
Copyright © africanews
HANDOUT/AFP -

Tunisie

Le parti politique tunisien Ennahdha, majoritaire au Parlement a-t-il obtenu un coup de pouce financier de l’étranger lors de la campagne électorale ?

La justice tunisienne s’intéresse à la question. Elle a ouvert une enquête sur ces allégations mi-juillet selon l’annonce faite mercredi par le porte-parole du parquet financier Mohsen Daly.

Le parti islamiste dénonce une instrumentalisation du système judiciaire dans le pays.

" Je n'ai pas peur. En même temps, je ne suis pas totalement certain que des déviations ne peuvent pas se produire de cette façon. C’est possible parce que les coups d'État peuvent commencer pacifiquement et prétendre respecter la liberté et l'État de droit et le système judiciaire, mais par la pratique quotidienne, ils passent progressivement au contrôle du système judiciaire, à la répression des médias, à l'interdiction des libertés politiques et des élections. ", a déclaré Rachid Ghannouchi, leader d’Ennahdha.

Cette enquête pour corruption présumée intervient dans un contexte politique déjà morose, marquée par le limogeage du Premier ministre et la suspension du parlement. Mais Ennahdha a promis de mettre sur pied un Front national afin d’obliger le président tunisien à revoir sa copie.

Voir plus