Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les ports sud-africains toujours sous l'emprise d'une cyberattaque

Des navires à l'extérieur du port du Cap, après que la société publique de transport/logistique Transnet a été touchée par une cyberattaque, au Cap, le 27 juillet 2002.   -  
Copyright © africanews
RODGER BOSCH/AFP or licensors -

Afrique du Sud

Les ports sud-africains victimes d’une cyberattaque depuis jeudi. La panne se poursuivait encore ce mardi.

‘’ Un acte de sabotage et d’intrusion dans sa sécurité ’, c’est ainsi que Transnet, l’entreprise publique sud-africaine de logistique, en charge de 60 % du trafic portuaire dans le pays a qualifié mardi, la cyberattaque qui perturbe depuis jeudi, le fonctionnement des ports de Durban, Port Elizabeth, du Cap et de Ngqura.

Rien ne sort de ces sites portuaires confirme Dave Watts, consultant auprès de l'Association sud-africaine des transitaires. Évoquant ‘’ un cauchemar’’. Pas facile en effet de se passer de gérer l’ensemble des opérations manuellement.

Et le bout du tunnel semble n’est pas encore visible. "On s'attend à ce que certaines applications continuent à fonctionner lentement au cours des prochains jours", soulignait mardi dans un communiqué, Transnet. Même si l’entreprise assurait tout mettre œuvre pour juguler la panne.

Un dysfonctionnement qui tombe mal. Il survient au plus fort de la saison d'exportation des agrumes, lorsque les agriculteurs sud-africains se pressaient pour acheminer leurs produits vers les marchés étrangers. "C'est une tempête parfaite", souligne Dave Watts, consultant auprès de l'Association sud-africaine des transitaires.

La cyberattaque a eu lieu au lendemain des troubles que le pays a connus après l’incarcération de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma à 15 mois de prison pour outrage à la justice.

Voir plus