Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : mort en garde à vue de l'assaillant du colonel Goïta

Le président de transition Assimi Goïta lors de la prière de l'Aïd el-Adha, à la Grande Mosquée de Bamako, le 20 juillet 2021   -  
Copyright © africanews
MALICK KONATE/AFP or licensors -

Mali

L'homme qui avait tenté de poignarder le président de transition malien lors de la prière l'Aïd el-Adha, est décédé en garde à vue, a annoncé le gouvernement. L'assaillant, d'apparence jeune, mais dont l'identité n'a pas été révélée, était depuis entre les mains des services de sécurité maliens. Il avait été rapidement maîtrisé par les gardes du corps du colonel Assimi Goïta, qui s'en est sorti indemne.

"Il a été admis au centre hospitalier universitaire Gabriel Touré, puis au centre hospitalier universitaire du Point G, mais est malheureusement décédé", a annoncé le gouvernement dans un communiqué adressé à la télévision nationale.

"Une autopsie a été immédiatement ordonnée pour déterminer les causes de son décès. Le gouvernement rappelle toutefois que son décès n'empêche pas la poursuite de l'enquête déjà en cours au niveau du parquet de la commune II, d'autant plus que les premiers indices recueillis et les informations collectées indiquent qu'il ne s'agit pas d'un cas isolé."

Depuis quelques années, le Mali à connu nombreuses démonstrations de violences. D'abord indépendantistes puis jihadistes, elles se sont démocratisées dans certaines régions.

En 2020, deux coups d'états ont eu lieu dans le pays, aboutissant à l'investiture du colonel Goïta. Nommés par les militaires, le président de transition et son gouvernement ont assuré qu'ils rendraient le pouvoir aux civils après les élections, prévues pour le 27 février 2022.

Voir plus