Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Au Royaume-Uni, le cheveu noir s’impose dans tous les salons

Au Royaume-Uni, le cheveu noir s’impose dans tous les salons
A woman shows an Afro-Colombian hairstyle during a 13th contest of Afro hairdressers   -  
Copyright © africanews
LUIS ROBAYO/AFP or licensors -

Royaume-Uni

Pour les personnes afro vivant en Occident, trouver un coiffeur qui soit familier avec le cheveu noir n’a jamais été une mince affaire. Au Royaume-Uni, les standards s’émancipent, l’industrie de la beauté devient plus inclusive.

Trop rêche, trop touffu et parfois trop sec, voici quelques adjectifs souvent utilisés pour qualifier les cheveux afro. Pour remédier à cette discrimination du cheveu principalement causée par un manque de connaissances, les coiffeurs et coiffeuses du Royaume-Uni seront désormais initiés au soin des cheveux noirs au même titre que les autres. Dorénavant, tous les nouveaux apprentis apprendront à travailler avec les cheveux noirs dans le cadre de leur formation.

Dans une récente publication des Normes Professionnelles Nationales (NPN) pour la coiffure, il a été constaté que de nombreuses qualifications n’exigeaient pas que les étudiants apprennent à couper et à coiffer les cheveux afro et texturés. Une forme d’ignorance qui au fil des années a entraîné une lacune majeure dans l’expertise professionnelle pour cette communauté.

Dans l’édition de juin intitulé «répondre aux besoins de la communauté diversifiée du Royaume-Uni en une seule norme», un nouveau module de base a été incorporé, celui de la maitrise des cheveux noirs.

Une évolution nécessaire et positive à l’acceptation de soi pour les communautés afro descendantes, très présente en Angleterre. Selon des chiffres officiels, le recensement du Royaume-Uni en 2011 faisait état de 1 904 684 résidents identifiés comme étant afro (Noirs/Africains/Antillais/Noirs Britanniques).

Un pas en avant pour la diaspora

Depuis le communiqué du NPN, les normes ont été mises à jour par les employeurs pour s’assurer qu’elles reflètent les développements techniques actuels et répondent aux besoins de la communauté diversifiée du Royaume-Uni. Un renouveau qui allégera certains complexes et qui résulte d’une initiative mise en place il y a deux ans entre le British Beauty Council et Hair & Beauty Industry Authority.

La collaboration a servi d’appui au NPN qui forme les normes de pratique reconnues au niveau national pour le rôle professionnel et la base de nombreuses qualifications de compétences au Royaume-Uni.

Voir plus