Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigéria : l'inflation des biens alimentaires affole

Edith Obatuga au marché Bariga à Lagos, 29 Juin 2021.   -  
Copyright © africanews
BENSON IBEABUCHI/AFP or licensors -

Nigéria

Sur ce marché Bariga à Lagos au Nigeria, les prix des biens alimentaires ont augmenté de plus de 22 %, selon les statistiques officielles créant l'inquiétude au sein de la population.

Avant la pandémie, les prix étaient déjà alarmants. Le prix du kilo des haricots, a augmenté de 60 % en un an. Quant au riz, d'environ 15 %. L'inflation a selon la banque mondiale fait basculer des millions de Nigérians dans la pauvreté.

_Ce que vous achetiez avant pour 100 nairas est maintenant à 150, 200, donc vous devez acheter ce que vous pouvez vous permettre. _

Les prix ont augmenté de 10 fois plus. Ce que je veux dire, c'est que depuis l'année dernière, l'argent que nous utilisions habituellement pour acheter 10 sacs d'un produit est l'équivalent d'un sac, aujourd'hui, ajoute Paul Chinedu, propriétaire d'un magasin.

Avant la pandémie, les Nigérians dépensaient déjà 60 % de leur revenu pour se nourrir, avec l'inflation, ils dépenseraient entre 70 et 80 %. Le ralentissement économique et l'inflation des biens alimentaires observés depuis le début de la pandémie touchent le monde entier.

Mais au Nigeria, l'inflation ne s'explique pas uniquement par la conjoncture mondiale, dans ce pays, producteur de pétrole d'Afrique, chaque année, 40 % de la production alimentaire totale est perdue ou gâchée, selon la Banque mondiale.

Dans ce pays, premier producteur de pétrole d'Afrique, la corruption est endémique, les routes sont dans un état lamentable, le port de Lagos est totalement congestionné, et l'électricité défaillante ne permet pas de conserver convenablement la nourriture.

Voir plus