Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Manifestation contre un éventuel troisième mandat de Macky Sall

Des partisans du Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) lors d'un rassemblement à Dakar, le 23 juin 2021.   -  
Copyright © africanews
JOHN WESSELS/AFP or licensors -

Sénégal

L’opposition sénégalaise était dans la rue mercredi à Dakar, la capitale. C’était à la faveur du 10 e anniversaire du Mouvement du 23 juin 2011. Contestation qui avait permis le retrait par l’ex-président Abdoulaye Wade, d’un projet de révision de la constitution qui devait lui ouvrir la voie à un troisième mandat.

Mais mercredi, la contestation visait son successeur Macky Sall, accusé de vouloir se présenter à la présidentielle de 2024 au terme de son second mandat. Le président sénégalais entretenant encore le flou sur ses intentions réelles à trois ans de cette échéance.

Quelques milliers de personnes se sont réunies dans le quartier de Grand Yoff, à l'appel du Mouvement de défense de la démocratie (M2D), collectif militant soutenant l’opposant Ousmane Sonko.

"Dix ans après, nous sommes toujours fermement opposés à ce qu'on viole la Constitution. Macky Sall n'a pas droit à un troisième mandat. Il doit partir", a déclaré le syndicaliste de l'enseignement Dame Mbodj.

Ces rassemblements est intervenu trois mois après les troubles consécutives à l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko à la suite de sa mise en cause pour viols présumés et qui ont coûté la vie à une douzaine de personnes.

L’opposant accuse l’actuel président d'avoir ourdi un complot pour l'éliminer de la course à la présidentielle. Des accusations rejetées par le pouvoir.

Voir plus