Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Togo : les marchés d'occasion tournent à plein régime

  -  
Copyright © africanews
Serge Koffi/Africanews -

Togo

L’importation des produits d’occasion d’Europe représente 25 % de l’économie portuaire du Togo. On estime que neuf citoyens de Lomé et ses environs sur 10 achètent régulièrement des produits d’occasion sur ce marché, entre deux à plus de six fois par an. Une dynamique qui ne semble pas s’essouffler malgré la crise de la Covid-19.

C’est la tournée des bonnes occasions pour Jean Cyrille Agbou. Deux fois par semaine, cet informaticien parcourt les allées d'un vaste marché aux puces. Véritable plaque tournante du commerce de la seconde main, ce marché de 13 000 m2, l’équivalent de trois terrains de football, a été mis à disposition par le port autonome de Lomé. “Je cherche pratiquement tout. Informatique, électroménagers, électronique, parfois même des meubles de seconde main, comme vous pouvez le voir dans ce camion”, déclare Jean-Cyrille Agbou.

“Le parc de véhicules d’occasion c’est vraiment un grand centre d’affaires et par jour on peut estimer à 3 000, parfois 5 000, qui visitent ce lieu par jour”, avance Editchao Bawabadi, responsable du parc de véhicules d’occasion. Le marché de l’occasion togolais est tiré par le secteur des véhicules d’occasion.A Lomé, on compte près 34 parcs automobiles pour vendre jusqu'à 18 000 véhicules. Quelque 4 000 véhicules sont exportés vers les pays du Sahel.

Le succès du marché de l’occasion s’explique essentiellement par la recherche du meilleur prix par les consommateurs togolais. “Selon un rapport de la Banque mondiale 2019, le revenu annuel des Togolais tourne autour de 400 000 FCFA. Avec cela, nous sommes classés comme pays à faibles revenus. Il est donc difficile pour les Togolais de s’octroyer un véhicule tout neuf. L’un des derniers facteurs très important qui amène les Togolais à se tourner vers les véhicules d’occasion, c’est le coût prohibitif du crédit automobile, qui tourne entre 10 et 15%", soutient l’économiste Leleng Lebalo.

Au Togo, là où le neuf stagne, le marché de l'occasion garde la forme. La tendance semble se confirmer à la mi-2021. Au premier trimestre 2020, le pays a importé pour 16 millions d’euros de véhicules d’occasion, selon l’Institut togolais de la statistique et des études économiques.

Voir plus