Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sahel : vers la fin de l'opération Barkhane

Un soldat français sécurise un périmètre lors d'une pause dans le trajet du convoi militaire avant le début de l'opération de la force française Barkhane   -  
Copyright © africanews
DAPHNE BENOIT/AFP or licensors -

Opération Barkhane

La "transformation" de l'opération Barkhane au Sahel va passer par la fermeture de bases de l'armée française et par la priorité donnée à la lutte contre les djihadistes par les forces spéciales, a annoncé jeudi Emmanuel Macron.

La lutte contre le terrorisme sera faite "avec des forces spéciales structurées autour de (l'opération) Takuba avec évidemment une forte composante française - avec encore plusieurs centaines de soldats - et des forces africaines, européennes, internationales", qui "aura vocation à faire des interventions strictement de lutte contre le terrorisme", a précisé le président français au cours d'une conférence de presse.

Le président français Emmanuel Macron a également déploré que la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ait "reconnu" le colonel Assimi Goïta comme président de la transition au Mali, après un deuxième putsch, y voyant une "mauvaise jurisprudence" pour l'Afrique. "La décision que la Cédéao a prise de reconnaître un putschiste militaire six mois après lui avoir refusé ce droit crée une mauvaise jurisprudence pour les Africains eux-mêmes (...) pour la Cédéao elle-même et par le précédent que cela crée chez beaucoup de voisins."