Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : une application en cas d'éruption volcanique

  -  
Copyright © africanews
Oduor, Michael/ -

République démocratique du Congo

Si le volcan Nyiragongo se réveille à nouveau et crée un mouvement de panique, comment faire pour que les personnes déplacées restent joignables et ne perdent pas la trace de leurs enfants ?

Cette équipe de jeunes développeurs congolais basés à Goma, a peut-être la solution… grâce à une nouvelle application pour téléphone portable que ces jeunes hommes viennent de créer.

"Dans cet embouteillage de se déplacer pour quitter Goma vers ces différents milieux, beaucoup des familles ont été séparées de leurs enfants. Nous, en tant que développeurs, nous avons pensé concevoir une application qui permettrait à ces familles-là de retrouver leurs enfants sans passer par les médias, mais grâce à cette application et le bracelet ayant le code barre", explique Victoire Shukuru, l’un des développeurs.

L’application a été créée quelques jours seulement après l’éruption volcanique survenue il y a quelques semaines. Elle aide aussi à lutter contre les fake news et permet à la population de rester informée de l'évolution de la situation.

"Nous nous sommes constitués en une équipe pour faire une application dans 24 heures parce que nous étions dans l'urgence après l'éruption et nous avons pensé mettre en place une telle application. Donc, jusqu'à présent, avec l'équipe, nous avons déjà réuni environ 5 000 dollars pour vulgariser cette application ", explique Christian Ayale Wakomya, l’un des développeurs.

D'après le CICR et l'UNICEF plus d'une centaine d'enfants ont été séparés de leurs parents depuis l'éruption du volcan Nyiragongo le 22 mai dernier. Jusqu'à présent des dizaines d'entre eux sont toujours portés disparus.

" À partir de cette application, nous avons des nouvelles sur l'évolution du volcan et surtout les conseils médicaux Lorsque nous étions déplacés, on a vu beaucoup d'enfants être sans appui", explique Wilson Vulembere, un habitant de Goma.

"Au niveau du CICR, nous sommes conscients que la crise est importante est que le CICR à lui seul n'arriverait pas à trouver la solution, donc toute autre initiative qui contribuerait à ce que des parents soient localisés est que les enfants retournent dans leurs familles est la bienvenue", se réjouit Jean-Emmanuel Mihigo du CICIR.

Seule difficulté : pour pouvoir utiliser l’application, il faudra disposer d’un smartphone avec accès à Internet. Pas sûr qu’une partie de la population déplacée de Goma puisse se le permettre, mais l’initiative est quand même bienvenue.

Voir plus