Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Kenya suspend les vols commerciaux en direction de la Somalie

Le Kenya suspend les vols commerciaux en direction de la Somalie
Kenya Airways, à l'aéroport international Jomo Kenyatta, Août 2020   -  
Copyright © africanews
SIMON MAINA/AFP or licensors -

Kenya

La lune de miel entre le Kenya et la Somalie n'aura duré qu'une semaine. Le 6 avril dernier, Mogadiscio avait annoncé la reprise de ses relations avec son voisin, ce mardi, Nairobi a suspendu pour trois mois les vols vers la Somalie.

Tout semblait aller pour le mieux entre le Kenya et la Somalie, jusqu'à ce mardi 11 mai 2021. L'Autorité kényane de l'aviation civile, a suspendu les vols commerciaux entre les deux pays pour trois mois, sans donner d'explication : tous les vols entre le Kenya et la Somalie sont suspendus exceptés les évacuations sanitaires et les vols des Nations unies uniquement à but humanitaire, a écrit le régulateur kényan. Une décision qui a surpris les responsables aériens en Somalie.

"On ne nous a pas fourni de notification préalable, et il n'y a jusqu'ici eu aucune explication sur la raison de cette décision."

Lundi, la Somalie avait marqué son refus à l'arrivée des cargaisons de khat en provenance du Kenya, cette plante euphorisante considérée comme un stupéfiant dans de nombreux pays et très couramment consommée dans une grande partie de l'Afrique de l'est.

Et pourtant, la semaine dernière, les présidents des deux pays avaient exprimé leur gratitude à l'émir du Qatar pour ses bons offices dans la résolution des différents qui opposent les deux voisins. Nairobi déclarait avoir pris note de cette reprise et attendait avec intérêt la poursuite de la normalisation des relations par les autorités somaliennes. Après une éphémère reprise des relations diplomatiques le torchon brûle à nouveau.

Mogadiscio avait rompu ses liens diplomatiques avec le Kenya le 15 décembre 2020 accusant Nairobi d'ingérence dans ses affaires intérieures.

Entre autres différends, les deux voisins, qui partagent 700 km de frontière commune, se disputent au sujet du tracé de leur frontière maritime dans l'océan Indien, un dossier sur lequel des audiences devant la Cour internationale de justice, principal organe judiciaire de l'ONU, ont débuté mi-mars à la Haye, aux Pays-Bas.

Le Kenya a annoncé qu'il ne participera pas aux audiences, le pays critique la tenue d'une partie des audiences de manière virtuelle, estimant que ce contexte ne lui permet pas de se défendre de manière optimale.

Voir plus