Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tchad : décompte des votes en cours pour la présidentielle

Des bulletins sont comptés après la clôture des opérations de vote dans un bureau de bord de route à N'Djamena, le 11 avril 2021.   -  
Copyright © africanews
MARCO LONGARI/AFP or licensors -

Tchad

Le décompte des votes est en cours au Tchad dans le cadre du scrutin présidentiel du dimanche 11 avril. Le maréchal-président Idriss Deby Itno brigue un sixième mandat qu’il est assuré de remporter après avoir écarté ses principaux adversaires. Seul enjeu du scrutin, le taux de participation n’est pas encore connu à ce stade. Des chiffres provisoires seront annoncés le 25 avril, et les résultats définitifs proclamés le 15 mai.

Certains bureaux de vote ont ouvert plus tard que prévu dans la capitale N'Djamena, où les rues sont bordées de portraits géants du maréchal-président. Un référendum constitutionnel approuvé il y a plusieurs années signifie qu'il peut désormais effectuer deux mandats supplémentaires, et potentiellement rester au pouvoir jusqu'en 2033.

Le principal candidat de l'opposition en lice est Albert Pahimi Padacke, qui a occupé le poste de Premier ministre de 2016 à 2018. Cinq autres candidats moins connus participent également, dont un qui a publiquement accusé le parti au pouvoir d'utiliser les ressources de l'État pour faire campagne. Les groupes de défense des droits de l'homme affirment également que les autorités tchadiennes ont renforcé les restrictions à l'approche du vote, notamment par de longues coupures d'Internet et des arrestations arbitraires.

Au niveau de la Commission électorale, on se félicite du bon déroulement du scrutin. "Nous sommes des membres de la CENI et nous sommes venus faire notre travail. Nous ne pouvons nous satisfaire d'un quelconque résultat, nous sommes neutres. Nous remercions Dieu que tout se soit bien passé. Il n'y a pas eu de problèmes, pas d'incidents, c'est l'essentiel. Tout s'est déroulé comme prévu", déclare Ouman Mahamat.

Assistant aux décomptes dans un bureau témoin, la mission de l’Union Africaine (UA) est pour sa part satisfaite du calme qui a entouré l’exercice du vote. "Nous rendons grâce à Dieu pour le processus qui a commencé depuis un moment et qui se termine. Nous nous réjouissons que les choses se sont déroulées dans la paix, la sécurité et dans la liberté pour ceux qui ont le droit de voter", avance Klassou Komiselom, chef de la mission de l'UA.

Idriss Deby Itno, ancien commandant en chef de l'armée, est arrivé au pouvoir en 1990 lorsque ses forces rebelles ont renversé le président de l'époque, Hissène Habré, qui a ensuite été reconnu coupable de violations des droits de l'homme par un tribunal international au Sénégal. Le chef de l'Etat n'a cessé d'être réélu au fil des ans, obtenant pour la dernière fois 61,5 % des voix lors des dernières élections de 2016.

Le Tchad, pays enclavé, abrite près d'un demi-million de réfugiés venus des pays voisins (Soudan, Nigeria et République centrafricaine). Par ailleurs, 330 000 Tchadiens sont déplacés à l'intérieur du pays, la majorité dans la région instable du lac Tchad, où les militants de Boko Haram sont actifs. La base militaire de l'opération française Barkhane dans la région du Sahel est également basée au Tchad, une colonie française jusqu'en 1960.

Voir plus