Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : le "tubing" pour flotter le long du Nil dans des pneus

S'installer dans un pneu de caoutchouc et se laisser aller à la dérive, rien de nouveau. Mais pour beaucoup le tubing est une découverte.   -  
Copyright © africanews
Africanews -

Ouganda

S'installer dans un pneu de caoutchouc et se laisser aller à la dérive, rien de nouveau. Mais ici, à la source du Nil, le plus long fleuve du monde, pour beaucoup le "tubing" est une découverte.

Cette activité de loisir a été introduite par Adam Bafirawala, un passionné de tourisme aquatique. "J'ai grandi avec l'aspiration de devenir guide touristique ou de tourner mes études vers les activités nautiques. C'est donc en 2015 que j'ai eu l'idée de Tubing sur le Nil, qui est une une nouvelle activité en Ouganda", confie-t-il.

Les tubes utilisés sont fabriqués localement à partir de vieux pneus. Le coût d'une descente ? La modique somme de 25 dollars ! Des chambres à air sont attachées ensemble pour former une groupe de dix personnes, avec un kayakiste qui rame en tête.

Les participants reçoivent des consignes de sécurité avant le départ. "On les sécurise avec un gilet de sauvetage, et tant qu'ils sont avec moi, ils sont en sécurité", avance Matt Roger. Pour les participants, le tubing est une alternative aux sports nautiques plus risqués et plus effrayants. "Pour les gens comme moi qui ne savent pas nager, c'est une façon très agréable de naviguer le long du Nil", déclare Francis Kimani.

En un week-end, Tubing the Nile peut accueillir jusqu'à cinquante touristes. C'est un générateur de revenus pour Adam et un coup de pouce pour un pays qui continue à découvrir son potentiel touristique.

Voir plus