Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Algérie : les femmes manifestent pour leurs droits et contre le pouvoir

Une femme algérienne criant des slogans anti-gouvernement dans la capitale Alger.   -  
Copyright © africanews
RYAD KRAMDI/AFP or licensors -

Algérie

Elles étaient des centaines dans les rues d'Alger pour réclamer une égalité homme femme et dénoncer le pouvoir.

A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, de nombreuses algériennes ont défilé lundi pour demander des changements dans des lois discriminantes selon elles. Une manifestation qui s'inscrit dans la continuité du mouvement pro-démocratie du Hirak, pour de nombreuses manifestantes.

"La lutte pour une Algérie libre et démocratique ne peut en aucun cas être séparée de la lutte pour l'égalité entre les hommes et les femmes. Comme vous pouvez le constater, les femmes algériennes sont descendues dans la rue avec tout le courage nécessaire pour dire qu'elles existent et qu'elles resteront présentes jusqu'à ce qu'elles obtiennent une réponse à leur lutte constante" affirme Futah Sadat, une avocate descendue manifester ce lundi.

Pour Iman, une étudiante, la nécessité de montrer leur soutien au mouvement de contestation du Hirak est cruciale dans leur lutte pour une égalité homme-femme. "Nous sommes descendues dans la rue aujourd'hui en tant que femmes algériennes libres ; pour prouver notre alliance et renouveler notre promesse à ce peuple que comme nous nous sommes tenues aux côtés du peuple libre dans la révolution pour la libération, nous voici aujourd'hui aux côtés du Hirak et continuons à aider chaque personne libre,côte à côte, main dans la main" explique t-elle, un drapeau algérien couvrant son visage.

"Mineures à vie"

Au centre de leurs revendications, l'abrogation du Code de la famille. Adopté en 1984 sous le règne du parti unique et révisé en 2005, le code de la famille s'inspire en partie de la charia (loi islamique).

De nombreuses associations de défense des droits des femmes le considère comme anticonstitutionnel au motif qu'il ne respecte pas l'égalité des citoyens énoncée dans la Constitution. Selon de nombreuses femmes, celui-ci ferait d'elles des "mineures à vie" au regard de la loi.

Voir plus