Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Business Africa

business-africa

La menace des prêts adossés au pétrole [Business Africa]

Business africa

<p>Un nouveau rapport intitulé : « prêts adossés à des ressources naturelles : pièges et potentiels», rendu public le 27 février dernier par l’Institut de gouvernance des matières premières basé à Londres révèle que ces montages financiers font exploser l’endettement de l’Afrique; en plus de l’opacité qui les entoure.<br /> Des pays africains comme le Congo, le Tchad, le Ghana, la Guinée entre autres ont contracté des prêts en espérant rembourser sur l’argent gagné en vendant les ressources naturelles. </p> <p>Sur les 52 prêts adossés à des ressources naturelles consenties entre 2004 et 2018, 30 prêts ont trait à l’Afrique subsaharienne pour une somme globale de 66 milliards de dollards. L’essentiel des prêts ( 53 % ), provient de deux banques chinoises, à savoir China Development Bank (<span class="caps">CDB</span>) et la Chine Eximbank.<br /> Les autres prêts ont été accordés par des négociants internationaux comme Trafigura et Glencore. </p> <p>Des prêts risqués d’après David Mihalyi, coauteur du rapport car les échéances sont courtes, les taux d’intérêt et les frais élevés, et aucun engagement n’est pris à l’égard d e l’utilisation de l’argent emprunté. </p> <p>Mais les auteurs du rapport pensent que ces prêts adossés sur les matières premières, peuvent positivement contribuer au développement économique des emprunteurs.</p> <a href="https://twitter.com/IgnatiusAnnor" class="twitter-follow-button" data-show-count="false">@IgnatiusAnnor </a><script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>