Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Olympisme : Paris et Dakar s'associent pour les JO-2024 et ceux de la jeunesse en 2022

Sénégal

<p><strong>Les comités d’organisation des jeux Olympiques de Paris en 2024 et des jeux Olympiques de la Jeunesse (<span class="caps">JOJ</span>) de Dakar en 2022 ont signé un accord de collaboration mercredi dans la capitale sénégalaise.</strong></p> <p>L’objectif est de faire de ces deux grands rendez-vous sportifs des événements “plus durables, responsables et inclusifs”, ont annoncé les deux comités lors d’une cérémonie à Dakar.</p> <p>C’est le <span class="caps">CIO</span> qui a demandé au comité organisateur de Paris-2024 de “mobiliser le savoir-faire français en organisation d‘événements sportifs”, a expliqué l’<span class="caps">AFD</span> lors de la cérémonie de signature des accords.</p> <p>En parallèle, l’Agence Française de Développement (<span class="caps">AFD</span>) a signé avec le Comité national olympique et sportif sénégalais (<span class="caps">CNOSS</span>) un “memorandum de collaboration” qui se traduira notamment par l’accompagnement des athlètes, le lancement de programmes socio-éducatifs par le sport et le soutien à la réhabilitation d’infrastructures sportives au Sénégal, dont le stade Iba-Mar-Diop et la Piscine olympique nationale de Dakar.</p> <p>Paris avait été désigné en 2017 pour organiser les JO-2024, pour la troisième fois de son histoire après les éditions de 1900 et 1924.</p> <p>Alors que l’Afrique attend encore d’accueillir un jour les jeux Olympiques, le Sénégal a été choisi un an plus tard par le Comité international olympique (<span class="caps">CIO</span>) pour organiser en 2022 la quatrième édition les jeux Olympiques de la Jeunesse, une version réduite qui accueille tous les 4 ans quelques 4.000 sportifs âgés de 15 à 18 ans.</p> <blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr">La Ministre Française des Sports reçue par le Président <a href="https://twitter.com/Macky_Sall?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>Macky_Sall</a>. <a href="https://twitter.com/RoxaMaracineanu?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>RoxaMaracineanu</a> était en compagnie de son collègue sénégalais Matar Ba et membres du <a href="https://twitter.com/hashtag/CNOSS?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#CNOSS</a>. Dakar et Paris veulent faire un échange d'expériences. Les <span class="caps">JOJ</span> de 2022 et les JO de Paris 2024 seront les temps forts <a href="https://t.co/Qxpi8Elwbw">pic.twitter.com/Qxpi8Elwbw</a></p>— Présidence Sénégal (@PR_Senegal) <a href="https://twitter.com/PR_Senegal/status/1174445313446371333?ref_src=twsrc%5Etfw">September 18, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le Sénégal “ne peut que bénéficier” de l’expérience de la France, a jugé le président du comité olympique sénégalais et de Dakar-2022, Mamadou Ndiaye, en souhaitant que cette collaboration crée des “synergies qui produisent des effets et des impacts durables”.</p> <p>“Cette convention, elle va vraiment dans les deux sens. La France, et Paris-2024, a aussi à apprendre de ce qui va se passer ici à Dakar en 2022, parce que je suis persuadé qu’ils vont réussir à mobiliser la jeunesse, à proposer de nouvelles idées”, a souligné le président de Paris-2024 et triple champion olympique de canoë, Tony Estanguet, interrogé par l’<span class="caps">AFP</span>.</p> <p>“Il s’agit d’un vrai échange d’expérience entre Dakar et Paris, avec l’organisation de ces deux grandes compétitions”, a également estimé la ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, en visite au Sénégal. “Pour Dakar, l’enjeu c’est de franchir avec brio cette première étape vers des jeux Olympiques en Afrique”, a ajouté l’ancienne championne du monde de natation et médaille d’argent aux Jeux de Sydney en 2000.</p> <p><strong><span class="caps">AFP</span></strong></p>

Cette convention, elle va vraiment dans les deux sens. La France, et Paris-2024, a aussi à apprendre de ce qui va se passer ici à Dakar en 2022

Voir plus