Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud – Jour d'indépendance : Kiir appelle à promouvoir la paix

Soudan du Sud – Jour d'indépendance : Kiir appelle à promouvoir la paix

Sud-Soudan

<p><strong>Le président sud-soudanais Salva Kiir a appelé mardi ses compatriotes à œuvrer pour la paix et s’est excusé pour les erreurs commises par son gouvernement, notamment son incapacité à payer depuis près de six mois les fonctionnaires.</strong></p> <p>“Mes chers compatriotes, je veux que chacun d’entre nous encourage ses fils et ses filles à épouser et promouvoir la paix”, a déclaré M. Kiir dans son discours à la Nation à l’occasion du 8e anniversaire de l’accession à l’indépendance du Soudan du Sud.</p> <p>“La paix est extrêmement importante pour notre sécurité, notre stabilité et notre prospérité”, a-t-il ajouté. Adoptant un ton volontiers conciliateur, il a remercié l’opposition pour son “engagement en faveur de l’accord de paix”.</p> <p>Le Soudan du Sud a sombré dans la guerre civile en décembre 2013 lorsque M. Kiir, un Dinka, a accusé Riek Machar, son ancien vice-président et membre de l’ethnie nuer, de fomenter un coup d‘État.</p> <p>Le conflit, marqué par des atrocités et le recours au viol comme arme de guerre, a fait plus de 380.000 morts selon une étude récente, et poussé plus de quatre millions de Sud-Soudanais, soit près d’un tiers de la population, à quitter leurs foyers.</p> <p>Un accord de paix conclu en septembre 2018 a entraîné une forte décrue des combats, même s’ils n’ont pas complètement cessé. Cet accord prévoyait la formation d’un gouvernement transitoire d’union nationale au plus tard le 12 mai.</p> <p>Mais la formation de ce gouvernement a été repoussée de six mois, un délai devant notamment permettre de procéder au cantonnement des combattants et à leur intégration dans une armée unifiée, un des points clés de l’accord de paix.</p> <h2 style="font-size:16px;">Le gouvernement d’union nationale verra-t-il le jour ?</h2> <p>L’organisme indépendant chargé de vérifier que les aspects sécuritaires de cet accord sont respectés a cependant estimé la semaine passée que le gouvernement d’union nationale risquait de ne pas être mis en place d’ici à novembre, en raison notamment des “lents progrès du cantonnement”.</p> <p>M. Kiir a ajouté avoir conscience des conséquences dramatiques de la guerre civile sur l‘économie du pays et le niveau de vie de ses concitoyens. Selon l’<span class="caps">ONU</span>, 6,96 millions de personnes, soit 61% de la population, sont en état d’insécurité alimentaire.</p> <p>“Je suis pleinement conscient que notre peuple est en colère en raison des difficiles conditions de vie qui lui sont imposées par l’insécurité et les contraintes économiques”, a-t-il déclaré.</p> <p>“C’est encore plus exacerbé par l’incapacité de mon gouvernement à payer à temps les salaires de nos fonctionnaires”, a-t-il ajouté, avant de présenter des “excuses sincères” en son nom et en celui du gouvernement.</p> <p>Les députés sud-soudanais avaient refusé le 20 juin d’approuver le budget pour l’exercice décalé 2019/2020, très largement déficitaire, pour protester notamment contre le fait que certains fonctionnaires n’ont plus été payés depuis six mois. Les discussions sur ce budget ont repris lundi.</p> <p><strong><span class="caps">AFP</span></strong></p>
Voir plus