Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Comores : le président réélu Azali reconduit ses fidèles au gouvernement

Comores : le président réélu Azali reconduit ses fidèles au gouvernement

Comores

<p><strong>Le président des Comores Azali Assoumani, réélu en mars pour cinq ans à l’issue d’un scrutin contesté par ses adversaires, a nommé un nouveau gouvernement largement composé de fidèles, malgré ses promesses d’ouverture à l’opposition.</strong></p> <p>La nouvelle équipe, dévoilée jeudi soir par la présidence dans un communiqué, compte comme la précédente douze ministres et trois secrétaires d’Etat, dont deux femmes.</p> <p>Très contestés, Mohamed Daoudou dit “Kiki” et Mohamed Houssein Djamalilail y conservent leurs portefeuilles respectifs à l’Intérieur et à la Justice. M. Daoudou perd toutefois la fonction de porte-parole du gouvernement, confiée au nouveau ministre de l’Economie Houmed Msaidié Ahmed.</p> <p>Chef de l’Etat de 1999 à 2006, réélu en 2016, l’ex-colonel putschiste Azali Assoumani a été déclaré vainqueur du premier tour de la présidentielle du 24 mars avec 59,09% des voix.</p> <p>L’opposition, qui compare son régime à une “dictature”, a refusé de reconnaître les résultats en dénonçant, ainsi que la plupart des observateurs, des fraudes caractérisées.</p> <p>Dans un souci affiché d’apaisement, M. Azali a gracié le mois dernier 17 opposants politiques emprisonnés pour des tentatives présumées de déstabilisation du gouvernement. Mais ses offres de dialogue avec l’opposition ont été rejetées.</p> <p>“Ce gouvernement ressemble comme deux gouttes d’eau au précédent (…) c’est un non-événement”, a réagi vendredi le président de l’Union de l’opposition, Mohamed Ali Soilihi.</p> <p>“C’est toujours le noyau dur d’Azali qui gouverne”, a noté auprès de l’<span class="caps">AFP</span> un fonctionnaire ayant requis l’anonymat.</p> <p>“Ce n’est certes pas un gouvernement d’ouverture comme l’aurait souhaité le président, mais c’est parce que l’opposition n’a pas répondu à sa main tendue”, a regretté de son côté le secrétaire général de la Convention pour le renouveau des Comores (parti présidentiel), Yahaya Mohamed Elliasse.</p> <p>Le président réélu a promis de faire du petit archipel de l’océan Indien, un des Etats les plus pauvres de la planète, un pays émergent d’ici 2030.</p>
Voir plus