Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Renforcement des coopérations entre le Congo et la Russie

Renforcement des coopérations entre le Congo et la Russie

Russie

<p><strong>La Russie envoie des spécialistes militaires en République du Congo pour assurer l’entretien du matériel et de l‘équipement militaires russes, a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov.</strong></p> <p>Le Congo est frontalier de la République centrafricaine (<span class="caps">RCA</span>), où Moscou a une mission approuvée par l’<span class="caps">ONU</span>, et deviendra l’un des rares pays africains dont la présence sur le terrain de personnel militaire russe est officiellement confirmée.</p> <p>Ces dernières années, Moscou a fait pression pour exercer une influence sur le continent – où la Chine a une présence économique majeure – en signant des accords de coopération militaire avec une vingtaine de pays africains.</p> <p>Peskov, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes, n’a pas dévoilé le nombre de spécialistes militaires que la Russie enverra en République du Congo et n’a pas non plus confirmé s’il s’agit de soldats réguliers ou d’entrepreneurs privés travaillant pour le gouvernement russe.</p> <p>Il a en outre dit qu’on s’attend à ce qu’ils assurent l’entretien du matériel militaire et des munitions qui ont été fournis plus tôt.</p> <p>“Une grande partie de ce matériel peut encore être utilisée s’il y a un bon entretien et ces gens, qui sont envoyés là-bas, s’occuperont de l’entretien des munitions “, a dit Peskov.</p> <p>L’accord militaire a été signé jeudi après des pourparlers entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue congolais Denis Sassou Nguesso au Kremlin.</p> <p>La Russie a fait don de centaines d’armes et envoyé plus de 200 formateurs en République centrafricaine plus tôt cette année pour renforcer la lutte du gouvernement contre les milices après avoir été exemptée de l’embargo des Nations unies sur les armes.</p> <p>Reuters a signalé plus tôt que des troupes et des entrepreneurs russes étaient en mission en Égypte, en Libye et au Soudan, mais ce n’est que dans le cas du Soudan que les responsables russes ont reconnu la présence russe.</p>
Voir plus