Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Malaisie : elles décident de ne plus porter le voile et soulèvent une vague de colère

Malaisie : elles décident de ne plus porter le voile et soulèvent une vague de colère

Malaisie

<p><strong>En Malaise, une enquête a été ouverte sur trois femmes qui ont pris la décision de ne plus porter le voile islamique, connu dans le monde musulman sous le nom de hijab. Les trois contestataires ont fait connaître leur décision au cours d’un forum. Parmi elles, Myryam Lee, auteure du livre “Unveiling Choice” (“Le choix de quitter le voile”). Il n’en fallait pas plus pour attirer contre elles de l’hostilité, notamment sur les réseaux sociaux. Les détails.</strong></p> <p>Selon des militantes féministes qui ont participé à ce forum public, les autorités malaises chargées des affaires religieuses ont décidé de l’ouverture d’une enquête contre les trois femmes. Au cours du forum qui s’est tenu samedi dernier dans une librairie près de la capitale Kuala Lumpur, ces femmes sont apparues sans leur hijab.</p> <p>Les trois femmes ont fait savoir leur décision dans le cadre de la sortie de “Unveiling Choice”. L’auteure du livre, Myryam Lee, ne passe pas par quatre-chemins pour faire connaître sa décision de cesser de porter le fameux foulard et l’explique dans son livre.</p> <p>Au cours du forum, Myryam Lee et les deux autres femmes, toutes trois musulmanes, ont fait connaître la difficile expérience qu’elles ont vécu après leur prise de décision. Les réactions ne se sont pas fait attendre, notamment sur les réseaux sociaux. Des injures et des menaces de toutes sortes ont fusé de partout sur la toile contre les trois femmes.</p> <p>Les autorités malaises ont elles aussi réagi sur le web. Mujahid Yusof Rawa, le ministre chargé des Affaires religieuses, a fait connaître sur Facebook son inquiétude vis-à-vis de la décision des trois contestataires et a par la même occasion demandé que soit ouverte une enquête.</p> <p>Joignant l’acte à la parole, des fonctionnaires du département des Affaires islamiques se sont rendus dans ladite librairie, afin de mettre la main sur quelques exemplaires de “Unveiling Choice”. D’après Myryam Lee et les deux autres femmes, les fonctionnaires ont aussi posé des questions à un membre du personnel de la librairie.</p> <p>Dans un communiqué publié ce mardi soir, elles fustigent l’investigation comme suit : <em>“Nous condamnons cette enquête inutile comme un abus de pouvoir pour harceler et intimider les militantes féministes.”</em>, ajoutant être prêtes à <em>“coopérer pleinement avec les autorités, bien qu’il n’y ait eu aucune transgression des lois malaisiennes”</em>. </p> <p>Pour sa part, le département des Affaires islamiques de l’Etat de Selangor (centre) qui mènerait l’enquête n’a pas encore réagi au communiqué des trois femmes.</p> <p>La Malaisie compte 60 % de musulmans. Dans ce pays, le nombre de femmes voilées a connu une augmentation, compte tenu d’une importante vague de conservatisme islamique. Cela n’empêche pas certaines Malaises musulmanes de sortir sans porter le voile.</p>

Nous condamnons cette enquête inutile comme un abus de pouvoir pour harceler et intimider les militantes féministes.

Voir plus