Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Guatemala : des bicyclettes recyclées en machines à tout faire

Guatemala : des bicyclettes recyclées en machines à tout faire

Guatemala

Ce pourrait être un excellent exercice dans un appartement… Mais Danha Alvarado, 18 ans, juché sur une bicyclette n’est pas en train de dépenser son énergie pour brûler des calories. Il pédale pour pomper de l’eau.

Sa machine a été créée à partir d’un vélo recyclé. Une communauté maya du Guatemala en a fait une spécialité depuis bientôt 20 ans. Elle expérimente son savoir-faire dans le cadre d’une petite entreprise qui redonne une nouvelle vie aux vélos usagés tout en facilitant la vie des villageois.

“Parfois c‘était difficile car les gens disaient : + Je veux quelque chose où je n’ai qu‘à presser un bouton et ça marche +. Je crois que c’est à partir de ce moment que nous avons commencé à créer une culture des vélos-machines. Comme ça les gens peuvent les utiliser et créer les leurs”, explique Dahna Alvarado, cofondatrice de “Maya Pedal”, entreprise fondée il y a une vingtaine d’années à San Andres Itzapa (à 30 km à l’ouest de la capitale Guatemala).

>>> LIRE AUSSI : Kenya : un bateau construit grâce à des déchets plastiques

Les utilisateurs ont accès à un catalogue de 21 machines différentes. Certaines sont bonnes pour moudre, d’autres pour faire des jus de fruits, d’autres encore sont spécialisées dans l‘égrainage du maïs. Il y en a même une qui aide les populations à pomper de l’eau d’un puits. Principal avantage : les agriculteurs aux revenus modestes n’ont pas besoin de se ruiner pour avoir accès à ces services.

“Un moulin à pâte, disons environ trois livres de maïs, c’est environ cinq minutes de travail”, détaille David Gomez, réparateur de vélo. “Nous ne polluons pas l’environnement, nous ne brûlons pas de fuel, de diesel ou autre, en pédalant nous ne polluons pas”, a-t-il ajouté.

L’atelier est rempli de pièces détachées de bicyclettes usagées, importées majoritairement des Etats-Unis. Une fois montées, les bicimaquinas de Maya Pedal sont soit données à des familles dans le besoin grâce à des parrainages, soit vendues pour des prix qui varient entre 75 et 725 dollars.

Voir plus