Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : une femme enceinte et ses deux enfants tués dans un incendie

Nigeria : une femme enceinte et ses deux enfants tués dans un incendie

Nigéria

Dans l‘État du Niger au nord-ouest du Nigeria, une femme enceinte et ses deux enfants ont péri dans un incendie dimanche. Un drame imputé à un court-circuit électrique.

Toute une famille consumée. Adama Usman, une femme au foyer enceinte de 28 ans, et ses deux enfants, Taslim, 5 ans et Taslima 7, ont trouvé la mort dans un incendie qui a eu lieu dimanche à Minna, une ville de l’État de Niger.

Pour l’Agence des urgences de l‘État du Niger (NSEMA), l’incendie a été causé par une haute tension du courant fourni par la Société de distribution d‘électricité d’Abuja (AEDC).

D’après des témoins, tout a commencé par une coupure d‘électricité vers 22 heures. Une heure plus tard, le courant a été rétabli. Mais la tension ayant été plus haute cette fois-ci, a provoqué des étincelles qui ont provoqué un grand incendie.

Les géantes et épaisses flammes ayant empêché les voisins d’intervenir, Adama Usman et ses deux enfants ont fini par périr. « Nous nous sommes précipités vers la maison qui était déjà plongée dans une épaisse fumée. Nous avons essayé d’ouvrir la porte, mais le feu était déjà trop intense », a expliqué Malam Danjuma Mustapha, le frère cadet du mari de la défunte qui se trouvait dans son propre salon quand il a entendu les cris de détresse de la femme.

Les pompiers quant à eux, sont arrivés très tard du fait du difficile accès du quartier. « Au moment où les pompiers ont éteint le feu, la femme et ses deux enfants avaient déjà été incendiés à un tel degré que l’on ne les reconnaissait pas », a déclaré Malam Abubakar Muhammad, un voisin.

Absent de la maison au moment des faits, Malam Usman Mustapha, le veuf avait du mal à se contenir lors de l’inhumation des victimes, lundi.

Selon des médias nigérians dont le Daily Trust l‘État du Niger fait face depuis 2003 à une surtension. Ce qui a déjà causé de nombreuses pertes en vies humaines. Les autorités entendent discuter de la question avec les responsables de l’AEDC.

Voir plus