Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Nigeria : musique et engagement social des jeunes

Nigeria : musique et engagement social des jeunes

Nigéria

Au Nigeria, une plate-forme a été mise en place pour permettre aux jeunes de se faire connaître et d’impacter la société par la musique.

Une dizaine de musiciens s’exercent à tour de rôle. Ils mettent en exergue leur potentiel vocal dans les studios Chocolate City Music à Lagos. Finalistes, ils ont sélectionnés parmi plus de 400 candidats ayant soumis des chansons sur la bonne gouvernance, le dialogue inclusif et la représentation politique au Nigéria.

Le 16 février, les Nigérians voteront pour désigner leur président, une course au cours de laquelle les jeunes peuvent faire la différence.

« Voice 2 Rep » est un projet visant à encadrer de jeunes musiciens nigérians à travers un concours. Il aide aussi à distribuer leurs produits, dont la plupart sont centrés sur l’amélioration des conditions de vie au Nigeria.

“Nous avons suivi beaucoup de formation, ils nous ont fait voir beaucoup de choses et je vois beaucoup de différence, je vois qu’il est important de toujours parler. Quel que soit l’outil que vous avez. Pour moi, c’est la musique et j’ai l’impression qu’après avoir quitté cet endroit, la différence sera grande car les chansons que j’ai publiées auront un plus grand impact social”, témoigne une musicienne folklorique.

Des musiciens chantent pour l‘élection

“Beaucoup de gens ont parlé de participation, de gouvernance, de choses différentes et il n’y a pas de meilleur moment pour en parler que maintenant. Vous savez, cela fait déjà quatre ans que nos dernières élections ont eu lieu, beaucoup de choses ont peut-être été oubliées. Il est plus facile de se souvenir de ce qui se passe au plus près de la période électorale”, lance la chanteuse Chioma Ogbonna.

La musique a régulièrement joué un rôle important dans les élections nigérianes, des artistes influents étant appelés à soutenir les candidats par des compositions d’hymnes de campagne notamment. Certains pensent qu’il est temps de changer les paroles.

“Dans le passé, j’ai soutenu un ou deux candidats que je connaissais personnellement et que je jugeais apte à occuper un poste, précise Jude “M.I.” Abaga, artiste hip-hop nigérian. Pour le moment, je pense que le plus grand sujet de conversation est de savoir ce que les jeunes doivent voir en termes de compétence.”

L’objectif principal est de donner une plate-forme aux jeunes musiciens qui se concentrent sur le développement social du Nigeria.

Voir plus