Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : la diaspora de Londres manifeste contre la suspension du président de la cour suprême

Nigeria : la diaspora de Londres manifeste contre la suspension du président de la cour suprême

Nigéria

Des Nigérians résidant à Londres ont manifesté vendredi contre la suspension du magistrat Walter Onnoghen du poste de président de la cour suprême.

Étudiants, hommes d’affaires, artistes, …. Ils ont été des centaines à descendre dans la rue ce vendredi à Londres. C‘étaient des membres de la diaspora nigériane dans la capitale anglaise. Réunis au sein d’un collectif dit des Nigérians concernés (CNLUK), ils ont tenu à exprimer leur solidarité avec le magistrat Walter Onnoghen.

Le 25 janvier dernier, un décret présidentiel suspendait Onnoghen de son poste de président de la Cour suprême du Nigeria. Si la présidence de la République avait mis en avant la non-déclaration par Onnoghen de ses avoirs, la décision passe mal à la gorge des Nigérians résidant en Grande-Bretagne.

« Nous, les Nigérians vivant au Royaume-Uni, nous attaquons toutes les formes d’impunité politique et d’injustice sociale dans notre patrie, le Nigeria », a expliqué Wilson Diriwari, le leader de la contestation.

« La démocratie nigériane est en danger », « Pas d’intimidation », « Nous voulons des élections libres », pouvait-on lire sur des pancartes arborées par des membres du CNLUK. Des appels en lien avec les élections générales dont la présidentielle à laquelle le président Muhammadu Buhari sera candidat.

Facile donc d‘établir une relation de cause à effet. «Alors que le Nigeria se prépare pour les élections de 2019, nous avons constatons que le gouvernement du président Muhammadu Buhari crée un climat de peur et de terreur parmi les opposants d’autres partis. C’est dire que Buhari et son équipe ne sont pas prêts à organiser des élections libres, transparentes et apaisées ».

Muhammadu Buhari est aussi soupçonné par certains de ses adversaires dont les anciens généraux Theophilus Yakubu Danjuma et Olusegun Obansanjo, de vouloir préparer une vaste entreprise de tricherie afin de se maintenir au pouvoir.

>>> LIRE AUSSI : Nigeria : des avocats en grève pour contester la suspension du président de la cour suprême
Voir plus