Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

France : soupçonné d'homicide involontaire, MHD maintenu en détention

France : soupçonné d'homicide involontaire, MHD maintenu en détention

France

La situation se complique pour le rappeur MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla. Mis en examen pour homicide volontaire dans l’enquête sur l’agression mortelle d’un jeune homme en juillet dernier à Paris, le rappeur a été maintenu en détention ce jeudi. La chambre d’instruction confirme ainsi une décision du juge d’instruction le 17 janvier.

Pour l’avocate de MHD, il s’agit toutefois d’une décision non motivée, et ce d’autant que la présence du rappeur sur les lieux du forfait n’a toujours pas été prouvée. “Nous soutenons que M. Sylla n’a pas pris part au fait et restons mobilisés pour solliciter sa remise en liberté”, a-t-elle martelé.

Elle soutient que, dans le cadre de cette affaire, “un véhicule appartenant à monsieur Sylla a été utilisé par des individus, identifiés par les enquêteurs comme auteurs de cette agression mortelle”.

“Dès qu’il en a eu connaissance”, Mohamed Sylla s’est rapproché du juge d’instruction courant juillet par l’intermédiaire de son avocat, a-t-elle ajouté. Il lui a alors fait savoir qu’“il se tenait à la disposition de la justice pour expliquer les circonstances dans lesquelles son véhicule avait pu être utilisé” sur les lieux, a poursuivi l’avocate.

>>> LIRE AUSSI : France : le rappeur MHD diffuse la vidéo d’une agression de la police contre son frère

Dates de concerts reportées

Né d’un père guinéen et d’une mère sénégalaise, le rappeur à succès avait été placé en garde à vue le 17 janvier à la demande du juge d’instruction chargé de l’enquête, en même temps que trois autres suspects, eux aussi mis en examen (inculpés) pour les mêmes faits.

Début juillet, un homme de 23 ans avait succombé à un passage à tabac et à une blessure à l’arme blanche dans le Xe arrondissement de la capitale française, “un règlement de comptes entre bandes du Xe et du XIXe arrondissements” qui avait impliqué une quinzaine de personnes, selon une source proche de l’enquête.

Pionnier de “l’afrotrap” – mélange de hip-hop et de sonorités africaines – en France, MHD a engrangé un fort succès avec son premier album éponyme qui s’est vendu à 400 000 exemplaires. Son second opus intitulé “19” – en référence à l’arrondissement où il réside en France – s’est déjà vendu à 50 000 exemplaires depuis sa sortie le 19 septembre. Toutefois, l’oeuvre pourrait pâtir de cette affaire judiciaire. En détention, l’artiste aura bien du mal à honorer notamment ses dates. Plusieurs dates européennes et aux Etats-Unis ont du reste été reportées, comme informe son compte Facebook officiel.

Crédit photo : Compte Facebook MHD

Voir plus