Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Egypte : la tombe du pharaon Toutankhamon victime de son succès

Egypte : la tombe du pharaon Toutankhamon victime de son succès

Egypte

C’est l’un des pharaons les plus connus du grand public : Toutankhamon a vu sa tombe, dans la Vallée des rois, près de Louxor, en Egypte, être victime de son succès au point d’en être gravement menacée.

Appelée à la rescousse en 2009, une équipe d’experts internationaux vient de terminer ses travaux pour une meilleure sauvegarde de la tombe souterraine découverte en 1922 par l’archéologue britannique Anglais Howard Carter.

“Il est clair que l’atmosphère est un élément dans cette petite tombe. Il y a eu beaucoup de visiteurs depuis presque cent ans maintenant, presque cent ans : en 1922, la tombe a été ouverte ; elle a été scellée il y a plus de trois mille ans, et quand elle a été ouvert c‘était un choc environnemental”, explique Neville Agnew, responsable du projet mené par le Getty Conservation Institute (GCI) de Los Angeles.

Il faut qu'on limite le nombre de touristes qui entrent à l'intérieur, car si, à mon avis, si on laisse le tourisme de masse entrer dans ce tombeau comme nous le voyons chaque jour, cette tombe ne vivra pas plus de 500 ans

Depuis 2009, le scientifique a rassemblé sous son autorité une équipe de quelque 25 spécialistes sur les lieux : archéologues, architectes, ingénieurs, microbiologistes dont Lori Wong. Cette conversatrice a d’abord entrepris de comprendre l‘état actuel des peintures, savoir si elles sont en danger, et établir un plan pour les sauvegarder pour l’avenir.

Protéger la tombe des touristes

“Mon rôle dans le projet consistait vraiment à étudier les peintures murales dans la chambre funéraire, à comprendre leur composition matérielle et les conditions qui les affectaient, et la raison pour laquelle nous le faisions c’est pour être sûrs que la tombe soit préservée pour l’avenir”, affirme Lori Wong, conservatrice, spécialiste des peintures murales.

Parallèlement, les architectes ont repensé la plateforme où les visiteurs se tiennent, afin de les éloigner de la fragile paroi de la tombe. Des ingénieurs ont également élaboré un nouveau système de ventilation pour limiter les effets dévastateurs du dioxyde de carbone, de l’humidité, et de la poussière.

“Il faut qu’on limite le nombre de touristes qui entrent à l’intérieur, car si, à mon avis, si on laisse le tourisme de masse entrer dans ce tombeau comme nous le voyons chaque jour, cette tombe ne vivra pas plus de 500 ans, elle sera complètement endommagée”, prévient Zahi Hawass, archéologue et ancien ministre égyptien des Antiquités.

Pour y parvenir, une réplique de la chambre funéraire a été construite non loin de la Vallée des rois, près de la maison d’Howard Carter. C’est là que les visiteurs devraient se rendre même si beaucoup n’accepteront pas cette idée.

>>> LIRE AUSSI : Masque de Toutankhamon : huit employés du musée du Caire devant les tribunaux
>>> LIRE AUSSI : Egypte : mystère sur la tombe de Nefertiti
Voir plus