Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Djibouti : le bilan du naufrage d'embarcations passe à 52 morts

Djibouti : le bilan du naufrage d'embarcations passe à 52 morts

Djibouti

Il reste peu d’espoir de retrouver un survivant après le naufrage mardi de deux embarcations transportant des migrants au large de Djibouti.

L’organisation internationale pour les migrations a confirmé la mort de 52 personnes et la disparition d’environ 130 autres sur la base des témoignages des survivants.

“Après avoir été alertée par des habitants, une équipe de la gendarmerie s’est rendue cet après-midi près du lieu de la catastrophe et a découvert deux survivants ainsi que les dépouilles de trois femmes et de deux hommes”, a indiqué l’OIM dans un communiqué.

Ce n'est pas un pays au bord de la catastrophe, c'est un pays qui est déjà en situation de catastrophe.

“Nos garde-côtes ont trouvé les corps de 52 migrants et le bilan pourrait augmenter, les opérations de recherches sont encore en cours”, a pour sa part affirmé Colonel Wais Omar Bogoreh, commandant des garde-côtes.

Un survivant a estimé qu’il y avait 130 personnes à bord de son bateau, mais n’a pu préciser le nombre de passagers dans la seconde embarcation.

À bords de ces embarcations, de nombreux Éthiopiens, des Somaliens, mais aussi des Yéménites qui tentent de retrouver refuge dans ce pays voisin.

“Je suis venu à pied de Tadjoura jusqu‘à Obock, où j’ai rencontré un trafiquant. Il nous a amenés jusqu‘à la côte où on est montés sur un bateau. On était 85. Quelques minutes après le départ, le pilote a sauté dans l’eau après une panne de moteur. Et le bateau a chaviré.” À raconté Iid Mohamed Badal, survivant.

L’année dernière, au moins 30 migrants de Somalie et d’Ethiopie qui tentaient sans doute de gagner Djibouti se sont noyés lorsque leur bateau a chaviré au large du Yémen. Des coups de feu auraient été tirés sur les passagers.

En août 2017, des dizaines de migrants de Somalie et d’Ethiopie qui se trouvaient à bord de deux bateaux à destination du Yémen sont morts après que des trafiquants d‘êtres humains les ont jetés à la mer.

AFP

Voir plus