Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

The Morning Call

the-morning-call

Sommet de Davos : la criarde inégalité entre pauvres et riches

Sommet de Davos : la criarde inégalité entre pauvres et riches

The Morning Call

Dans la chronique Business d’aujourd’hui, nous poursuivons la conversation autour du Forum économique mondial de Davos en Suisse. Une réunion annuelle des pays riches et puissants.

Le rapport d’Oxfam a soulevé un sujet majeur qui a dominé les discussions, à savoir : l’enrichissement des riches et l’appauvrissement des pauvres accru dans le monde. Il affirme que 26 milliardaires sont aussi riches que 3,8 milliards de personnes. La directrice d’Oxfam, Winnie Byanyima, nous a fait le résumé du dernier rapport de l’organisation.

‘‘Je viens ici pour dire que les choses ne fonctionnent pas pour la majorité des gens, que 3,4 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès aux soins de santé, que de mauvaises récoltes peuvent conduite à l’extrême pauvreté, d’après les données de la Banque mondiale. Cette pauvreté ne sera pas éradiquée d’ici 2030, à moins que l’inégalité extrême soit réduite, à moins que les gouvernements ne jouent mieux leur rôle.”

L’exemple éthiopien

Parmi les dirigeants africains présents à Davos, il y avait le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, qui a été profondément impliqué et qui a eu plusieurs conversations importantes. L’Éthiopie a été annoncée comme prochain hôte du Forum économique mondial. Oxfam a du reste donné l’exemple de l‘Éthiopie en soulignant qu‘à peine 1 % de la richesse de Jeff Bezos, l’homme le plus riche au monde, équivaut à la totalité du budget de la santé de l‘Éthiopie.

‘‘Oui, je pense que le fossé entre les riches et les pauvres est très très large. Si vous regardez la comparaison de la pyramide démographique en termes de statut économique, peu de personnes se trouvent au sommet de la pyramide et la majorité tout en bas. Vous savez que la capacité fiscale de l’Éthiopie est inférieure à la moyenne de l’Afrique subsaharienne. Le gouvernement devrait donc mettre l’accent sur les riches, non seulement les Éthiopiens, mais également les entreprises qui investissent en Éthiopie pour payer leurs impôts de manière très saine et très clairs’‘, a ajouté la journaliste Getatchew Yalew de la nouvelle agence de presse éthiopienne.

‘‘Le Premier ministre Abiy Ahmed est très désireux d’investir davantage dans la technologie et l’innovation en Ethiopie. (…) Le Forum économique mondial a donc créé une bonne plate-forme pour que l’Éthiopie puisse attirer autant d’investisseurs sur l’arène économique du pays.(…)’‘, a-t-elle conclu.

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici