Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Quai d'Orsay – Point de presse de la porte-parole: Egypte et Soudan

Quai d'Orsay – Point de presse de la porte-parole: Egypte et Soudan

Au point de presse du mardi 22 janvier 2019, la porte-parole a répondu aux questions suivantes :

1 – Egypte

Q : A l'automne 2017, le président Macron avait remis une liste d'une dizaine de prisonniers politiques égyptiens au président Abdel Fattah al Sissi afin de plaider pour leur libération. Depuis la réélection du président en 2018, 15 journalistes ainsi que près de 40 avocats et militants des droits de l'Homme (selon HRW) ont été arrêtés. Des personnes ont-elles été enlevées de la liste de 2017 car libérées ? Si oui, combien ? Une nouvelle liste allongée sera-t-elle remise au Président égyptien lors de sa rencontre avec M. Macron ?

R : Nous avons un dialogue franc et régulier avec l'Égypte sur la question des droits de l'Homme.

Nous voulons continuer à échanger sur ce sujet, y compris sur des cas individuels, en vue d'obtenir des résultats et en rappelant aux autorités égyptiennes que ce dialogue sur les droits de l'Homme est une partie intégrante de notre partenariat stratégique.

2 – Soudan

Q : Au Soudan, des manifestations se multiplient dans tout le pays depuis le 19 décembre. Les forces de sécurité ont tué plusieurs dizaines de personnes et arrêté de nombreux manifestants et journalistes. Le voisin du Soudan et partenaire stratégique de la France, l'Egypte, a déclaré son soutien à Omar al Béchir. Soutenez-vous également le maintien du président actuel, candidat à un troisième mandat alors que la Constitution limite à deux maximum le nombre de mandats pour une même personne ?

R : La France observe avec attention la situation au Soudan et réitère son attachement au respect du droit à manifester et à la liberté de réunion, d'association et d'expression.

Nous appelons les autorités soudanaises à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin aux violences à l'égard des manifestants pacifiques et à poursuivre les auteurs de ces violences.

Distribué par APO Group pour Ministère des Affaires Etrangères de la République Française.Ministère des Affaires Etrangères de la République Française
Télécharger le logo
Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.