Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC - élections : Fayulu salue la position de l'UA

RDC - élections : Fayulu salue la position de l'UA

République démocratique du Congo

Candidat malheureux à la présidentielle de la République démocratique du Congo, Martin Fayulu a salué vendredi l’appel de l’Union africaine qui demande à la Cour constitutionnelle de suspendre de la proclamation des résultats officiels des élections.

C’est une petite victoire pour Martin Fayulu. L’opposant congolais a salué l’appel de l’Union africaine à la Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo à suspendre la proclamation des résultas définitifs des élections du 30 décembre. L’UA émet des doutes sérieux sur les résultats provisoires, confortant ainsi dans sa contestation de sa défaite, le leader de la Coalition Lamuka qui dénonce un putsch électoral. « L’Union Africaine ayant constaté des sérieux doutes sur la conformité sur des résultats publiés par la CENI, préoccupée par la crise électorale dans notre pays et animée par le souci de justice, de paix et de stabilité dans notre pays aussi bien de la RDC que de la région… Lamuka salue la venue à Kinshasa dans les tout prochains jours d’une délégation de haut niveau de l’Union africaine, en vue de prendre contact avec toutes les parties prenantes », assure Martin Fayulu.

La colère du camp de Tshisekedi

Cette délégation de l’Union africaine est attendue pour une prise de contact avec les acteurs de la crise post-électorale en RDC. Cette délégation devrait être conduite par le président de la Commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki, et le président en exercice de l’UA, le chef de l‘État rwandais Paul Kagame, régulièrement accusé d’ingérence en RDC. Mais, la mission périlleuse d’autant que les autorités congolaises rejettent la demande de l’institution jugeant la Cour constitutionnelle assez indépendante pour ne pas tenir compte de cet appel. « Nous trouvons ça scandaleux, ça n’a aucun fondement juridique », déplore l’avocat Peter Kazadi, directeur de cabinet adjoint de Félix Tshisekedi au sujet de la décision de l’UA. « C’est une grande surprise. C’est une première à ma connaissance. C’est inacceptable », a-t-il ajouté dans une interview à l’AFP, tout en jetant notamment le discrédit sur le président rwandais. « Je doute de la crédibilité de M. Kagame quant à ses qualités de démocrate », a accusé l’avocat Peter Kazadi, directeur de cabinet adjoint de Félix Tshisekedi.

Les assurances de Fayulu

Mais, Martin Fayulu n’en démord pas, lui qui revendique toujours la victoire avec 61% alors que les résultats provisoires publiés par la Commission électorale indépendante le créditent de 34,8% des voix derrière Félix Tshisekedi déclaré vainqueur avec 38,57%. « Dès lors que la vérité des urnes aura été rétablie, la coalition Lamuka reste disposée à travailler pour la reconstruction du pays sans règlement de comptes, ni discrimination tribale ou ethnique, ni chasse à l’homme, et dans un esprit de réconciliation nationale », a tenté de rassurer l’opposant.

Voir plus