Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Madagascar: Ravalomanana concède sa défaite face à Rajoelina

Madagascar: Ravalomanana concède sa défaite face à Rajoelina

Madagascar

<p>L’ancien président malgache Marc Ravalomanana a concédé mercredi sa défaite face à son rival Andry Rajoelina lors de l‘élection présidentielle du mois dernier, appelant à la “réconciliation” au nom du développement du pays.</p> <p>La Haute-cour constitutionnelle (<span class="caps">HCC</span>) a rejeté toutes ses requêtes pour fraudes et validé la victoire de M. Rajoelina, qui a recueilli 55,6% des voix lors du second tour le 19 décembre.</p> <p>“Je le félicite et lui souhaite du succès dans l’accomplissement de la tâche qui lui incombe”, a déclaré M. Ravalomanana dans un message vidéo publié sur les réseaux sociaux.</p> <p>“J’ai constaté ce que le peuple malgache subit, 92% vit dans la misère, ils ont besoin d’aide”, a-t-il ajouté. “Le temps de la réconciliation, de l’amour et de la solidarité est venu pour pouvoir s’atteler au développement économique de notre très cher pays”.</p> <p>Dès le lendemain du second tour, Marc Ravalomanana, 69 ans, avait dénoncé des “fraudes massives”, menaçant de ne reconnaître les résultats “que s’ils respectent la vérité des urnes”.</p> <p>Ces derniers jours, des centaines de ses partisans ont manifesté à plusieurs reprises dans la capitale Antananarivo, provoquant des incidents violents avec la police.</p> <p>Les observateurs étrangers, ceux de l’Union européenne et de l’Union africaine notamment, n’ont toutefois relevé aucune irrégularité significative lors du scrutin.</p> <p>L‘élection présidentielle a été le théâtre d’une lutte féroce entre MM. Ravalomanana et Rajoelina.</p> <p>Au pouvoir depuis 2002, le premier avait été contraint de démissionner en 2009 face à une vague de manifestations violentes fomentées par le second, à l‘époque maire d’Antananarivo.</p> <p>Ce dernier avait ensuite été installé par l’armée à la tête d’une présidence de transition qu’il a quittée en 2014.</p> <p>Les deux hommes avaient été interdits de candidature à la présidentielle de 2013 dans le cadre d’un accord de sortie de crise validé par la communauté internationale.</p> <p>Habitué des crises politiques depuis son indépendance de la France en 1960, Madagascar est considéré comme l’un des pays les plus pauvres de la planète.</p>
Voir plus