Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Elections en RDC: Brazzaville et Sassou appellent à la "retenue" dans l'attente des résultats

Elections en RDC: Brazzaville et Sassou appellent à la "retenue" dans l'attente des résultats

Congo

En attendant les résultats des élections générales en RDC, le président du Congo-Brazzaville Denis Sassou Nguesso appelle ses voisins à la retenue.

Le président du Congo-Brazzaville Denis Sassou Nguesso a appelé samedi ses voisins de la République démocratique du Congo à la “mesure” et à la “retenue” dans l’attente des résultats des élections générales, dont la présidentielle, du 30 décembre.

“Le processus électoral en République démocratique du Congo a connu une évolution qui incite à l’optimisme”, a déclaré le président Sassou Nguesso qui recevait les vœux du corps diplomatique accrédité dans son pays.

“Il nous revient d’appeler encore une fois les principaux acteurs à la mesure et à la retenue pour la sauvegarde de la paix et de la stabilité dans ce pays frère”, a-t-il ajouté.

L’ambassadeur de la RDC au Congo, Christophe Muzungu, était présent à la cérémonie des vœux alors qu’il n’avait pas participé le 26 décembre au mini-sommet région à Brazzaville largement consacré à la RDC.

À l’occasion de ce mini-sommet, tenu à quatre jours des élections en RDC, les présidents du Congo-Brazzaville, du Botswana,  de l’Angola, de la Namibie et de la Zambie avaient appelé à l’apaisement.

“En République démocratique du Congo, les élections se sont déroulées le 30 décembre 2018. Nous espérons que l’ensemble des acteurs continueront à faire preuve de maturité jusqu‘à la proclamation des résultats, afin que la première alternance démocratique soit tout au profit du peuple souverain”, a déclaré pour sa part la doyenne du corps diplomatique, l’ambassadrice de Centrafrique Marie-Charlotte Fayanga.

Depuis fin décembre un conflit intercommunautaire dans la province de Maï-Ndombé (au nord de la RDC) a provoqué le déplacement de 16.000 personnes vers le Congo-Brazzaville, selon l’ONU.

Voir plus