Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tensions Chine - USA : l'armée U.S prévoit des exercices de missiles antinavires au Japon

Tensions Chine - USA : l'armée U.S prévoit des exercices de missiles antinavires au Japon

Japon

L’armée américaine va procéder à des exercices de tirs de missiles antinavires non loin de la préfecture japonaise d’Okinawa (extrême sud du Japon). C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien nippon Sankei Shimbun, qui n’a cité aucune source. Si cette information se concrétise, cela marquera un autre tournant dans les rapports déjà corsés entre, d’une part, le Japon et la Chine, et de l’autre, la Chine et les Etats-Unis.

Les Etats-Unis veulent ainsi renforcer leur colossal arsenal militaire dans le Pacifique, afin de parer à une éventuelle agression qui pourrait impliquer la Chine, rapporte le quotidien japonais.

D’après Sankei Shimbun, le message de Washington à Tokyo serait de s’assurer de la capacité américaine à faire face à l’impressionnante artillerie du géant chinois.

Et pour y parvenir, les Etats-Unis ne feront pas dans la dentelle. Toujours selon le quotidien nippon, la première armée du monde se dotera (dans le cadre de ses exercices) du système très perfectionné de lance-roquettes HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System). Un système fabriqué par Lockheed Martin, qui serait la première entreprise américaine et mondiale en termes de défense et de sécurité.

L’atmosphère dans les eaux proches d’Okinawa n’est en effet pas festive pour le Japon ; les navires de l’Armée populaire de libération de Chine y passent fréquemment depuis un certain nombre d’années, afin de gagner l’océan Pacifique. Ces manœuvres du géant chinois troublent le sommeil des Japonais jusqu’aux plus hauts sommets de l’Etat.

D’après certains observateurs, la Chine compte (à travers ces manœuvres) contrôler les eaux qui renferment l’avant-garde des îles reliant Okinawa, Taïwan et les Philippines. Ces mêmes observateurs ajoutent aussi que le dragon d’Asie (la Chine) prévoit des projets expansionnistes au-delà des zones citées.

Une montée en puissance chinoise qui dérange

La rapide montée en puissance de l’armée chinoise dérange ses voisins asiatiques, notamment le Japon et la Corée du Sud, tous deux alliés des Etats-Unis. A ce titre, le ministre japonais de la Défense ne cachait plus son inquiétude l’année dernière, déclarant que l’Empire du milieu avait “intensifié de manière unilatérale” ses activités militaires. En retour, la Chine brandissait la thèse de la légitime défense.

Le Japon, inquiété par les mouvements de l’armée chinoise non loin de ses murs, a récemment augmenté de façon fulgurante son budget de défense. Celui-ci a atteint des sommets, passant à 47 milliards de dollars.

Cette manne financière permettra aux forces nipponnes de corser leur défense antimissile et de déployer des avions furtifs. Le tout, pour faire face à la Chine, la deuxième puissance économique mondiale (derrière les Etats-Unis).

Les 47 milliards de dollars font partie du budget national japonais de 912 milliards de dollars, qui prendra effet dès avril prochain. Budget qui a été approuvé par le cabinet de Shinzo Abe, le Premier ministre japonais.

La somme allouée à l’armée nipponne est le cinquième record du genre, aux dires des officiers supérieurs de la défense.

A LIRE AUSSI: Le Japon dope sa défense et atteint un budget record
Voir plus