Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Un nouvel an sanglant au Mali

Un nouvel an sanglant au Mali

Nouvel an sanglant au Mali. 37 personnes ont été tuées à Koulogon, un village peul situé dans la région de Mopti au centre du pays.

Selon le communiqué publié mardi soir par les autorités maliennes, les chasseurs traditionnels “Dozos”, sont les auteurs de cette attaque. Toutes les victimes sont des civils.

Les Dozos prétendent protéger les Dogon, majoritairement agriculteurs, contre les Peuls, traditionnellement éleveurs. Le gouvernement malien a assuré que “les auteurs des crimes seront punis avec toute la rigueur de la loi”.

Selon l’ONU, les violences intercommunautaires ont causé la mort de plus de 500 personnes en 2018 au Mali, dans un contexte marqué par la lutte contre le terrorisme.