Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Présidentielle 2020 en Côte d'Ivoire : l'opposant Bédié évoque une alliance avec Laurent Gbagbo

Présidentielle 2020 en Côte d'Ivoire : l'opposant Bédié évoque une alliance avec Laurent Gbagbo

Côte d'Ivoire

<p><strong>Henri Konan Bédié, président du principal parti d’opposition de Côte d’Ivoire, le <span class="caps">PDCI</span>, affirme avoir l’accord de l’ex président Laurent Gbagbo pour une alliance en vue de l‘élection présidentielle de 2020.</strong></p> <p>“Je l’ai informé, il m’a donné son accord, récemment, pour contacter le <span class="caps">FPI</span>”, le parti fondé par M. Gbagbo, en vue de former une “plateforme” réunissant leurs forces contre le camp du président Alassane Ouattara, a déclaré M. Bédié dans cette interview diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi sur France 24.</p> <p>Le Front populaire ivoirien est considéré comme le troisième parti politique de Côte d’Ivoire, même s’il a boycotté les élections depuis 2011.</p> <p>Le <span class="caps">PDCI</span> était jusqu’au mois d’août l’allié du parti au pouvoir, le Rassemblement des Républicains (<span class="caps">RDR</span>) du président Alassane Ouattara, mais l’alliance a volé en éclats. Un renversement d’alliance, deux ans avant le scrutin présidentiel, serait un tournant dans la politique ivoirienne. </p> <p>Laurent Gbagbo, ancien président ivoirien (2000-2010), est emprisonné et en procès à la Cour pénale internationale (<span class="caps">CPI</span>) pour crimes contre l’humanité, mais il a repris récemment, à distance, les rênes de son parti. La <span class="caps">CPI</span> doit statuer ce vendredi sur une demande de libération provisoire.</p> <p>M. Bédié a également invité une autre figure de proue de la politique ivoirienne, le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, à rejoindre sa plateforme.</p> <p>“Il n’y a pas de raison de l’exclure, s’il désire rejoindre cette formation”. “La main est tendue”, a-t-il déclaré.</p> <p>Guillaume Soro est membre du parti au pouvoir, mais réputé en froid avec le président Ouattara. On lui prête des ambitions présidentielles et une certaine popularité parmi la population. </p> <p><strong><span class="caps">AFP</span></strong></p>
Voir plus