Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Le président de la Commission de l’océan Indien (COI) appelle les candidats à une campagne respectueuse et la communauté internationale à la neutralité

Le président de la Commission de l’océan Indien (COI) appelle les candidats à une campagne respectueuse et la communauté internationale à la neutralité

Le président du Conseil des ministres de la COI, M. Vincent Meriton, a exhorté ce mercredi tous les acteurs impliqués dans le déroulement du deuxième tour des élections présidentielles de Madagascar à aider le peuple malgache « à tourner définitivement » la page de la Transition politique pour rentrer durablement dans celle de « la démocratie stabilisée », en menant une campagne saine et en maintenant leur soutien pour l'accompagner dans sa voie vers le développement durable.

Intervenant devant un parterre de personnalités réunies au Carlton à Anosy et représentant aussi bien le corps diplomatique et consulaire, le gouvernement intérimaire ainsi que les organisations internationales et la communauté internationale, M. Meriton a souligné les enjeux et la portée de ces élections.

Il s’est réjoui du bon déroulement du premier tour qui permet, a-t-il estimé, d’avancer « avec confiance » vers le second tour. Confiance dans la mesure où les deux candidats encore lice, Marc Ravalomanana et Andrei Rajoelina, qu’il a qualifiés de patriotes, ont déjà montré « qu’ils étaient capables de dépasser leurs intérêts personnels au profit de l’intérêt général du pays ».

Il s’est félicité de la neutralité du gouvernement intérimaire, et a exhorté la communauté internationale à en faire autant pour mieux appuyer l’envie profonde du peuple malgache « à la normalité.

« Je pense qu’en ce moment crucial, il convient d’être toujours à l’écoute du pays, de sa société civile, de ses représentants et bien entendu, cela va de soi, des candidats en lice. C’est en les écoutant, en les comprenant, en réfléchissant avec eux, que nous pouvons faire œuvre utile », a-t-il souligné.

« Neutralité stricte, prudence et recoupements des faits », a-t-il aussi ajouté, à l’adresse de toutes les missions d’observation, inclus celle de la COI.

Auparavant M. Meriton, qui est aussi le Vice-président et ministre des Affaires étrangères des Seychelles, avait salué le beau geste du président sortant Hery Rajaonarimampianina qui, en démissionnant avant de se porter candidat, a posé, selon lui, « un acte digne d’un homme d’Etat » inédit en Afrique.

A noter que cette rencontre de concertation organisée par la COI à Madagascar, en collaboration avec l’Union Africaine a été également marquée par les interventions du Général de Corps d’Armée  Béni Xavier Rasolofonirina (ministre des Affaires Etrangères par intérim), de Hawa Ahmed Youssouf (Haute Représentante de l’Union Africaine à Madagascar) et de Hamada Madi  Bolero (Secrétaire Général de la COI).

Distribué par APO Group pour Ministry of Foreign Affairs of the Republic of Seychelles.Ministry of Foreign Affairs of the Republic of Seychelles
Télécharger le logo
Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.