Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Présidentielle en RDC : Kin-Kiey Mulumba sera-t-il encore prophète ?

Présidentielle en RDC : Kin-Kiey Mulumba sera-t-il encore prophète ?

République démocratique du Congo

Longtemps membre du camp présidentiel, Tryphon Kin-Kiey Mulumba vient de creuser davantage l‘écart entre lui et le régime de Kabila en se désistant en faveur de Tshisekedi à la présidentielle du 23 décembre.

Ce lundi, Tryphon Kin-Kiey Mulumba s’est affiché avec Félix Tshisekedi au siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), principal parti de l’opposition en RDC. Ce n’est en réalité qu’un rappel. Il y a près de trois jours déjà, Tryphon Kin-Kiey Mulumba a cessé d‘être candidat à la présidentielle du 23 décembre.

Il va désormais déployer son talent de bon orateur aux côtés de Vital Kamerhe pour faire élire Félix Tshisekedi à la magistrature suprême. Il va peut-être se battre aussi pour conserver son siège à l’Assemblée nationale pour le compte de la circonscription de Masi-Manimba dans la province du Kwilu, à quelque 530 km à l’est de Kinshasa.

Et pourtant, il y a à peine trois ans que Kin-Kiey Mulumba se montrait aux premières loges pour défendre le pouvoir de Joseph Kabila. Ce, à travers « Kabila Désir », une association devenue parti politique qui encourageait le président Kabila à rester au pouvoir au-delà de la fin de son mandat.

Bien avant, il a combattu ce pouvoir au sein du Rassemblement congolais pour la démocratie (RDC), une rebellion installée à l’est de la RDC et soutenue par le Rwanda. Mouvement qu’il quitta pour se faire élire député en 2006 avant d‘être reconduit 5 ans plus tard.

Sous le régime Kabila, il a déjà occupé deux portefeuilles : ministère des Postes et Télécommunications et celui des relations avec le Parlement. Estimant avoir été mal compris, le député avait décidé de claquer la porte du pouvoir pour viser lui aussi la magistrature suprême.

Kin-Kiey Mulumba reste aussi le tout dernier ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement du Premier ministre Likulia Bolongo qui annonça le départ de Mobutu face à l’arrivée des troupes de Laurent Désiré Kabila. Comme s’il était prophète ! Le sera-t-il encore cette fois-ci pour annoncer la chute du régime de Kabila ? L’avenir le dira.

Voir plus