Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Algérie : le président Bouteflika ne rencontrera pas le prince saoudien

Algérie : le président Bouteflika ne rencontrera pas le prince saoudien

Algérie

L’héritier saoudien Mohammed ben Salmane achèvera sans doute sa visite en Algérie sans rencontrer le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika. Ce lundi, la présidence algérienne a déclaré dans un communiqué que le chef de l’Etat n’a pas pu recevoir le prince héritier saoudien comme prévu en raison d’une “grippe aiguë”.

Depuis l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2013, le chef de l’Etat algérien reçoit rarement les dignitaires étrangers. En février 2017, une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel avait été annulée à la dernière minute ; les services de la présidence évoquant une “bronchite aiguë”. Finalement, ce n’est qu’en septembre 2018 que les deux dirigeants ont pu échanger se rencontrer, à Alger.

>>> LIRE AUSSI : Rencontre Merkel – Bouteflika : cette fois, c’est la bonne

Visites controversées

Mohammed Ben Salmane, lui, est arrivé dans la soirée de dimanche dans une Algérie entièrement divisée sur sa visite. En amont de ce déplacement, en effet, des intellectuels, journalistes et oulémas ont ouvertement manifesté leur réprobation, en raison notamment de l’implication présumée du prince dans le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à l’ambassade de l’Arabie saoudite en Turquie.

En l’accueillant, “l’Algérie officielle ne risque-t-elle pas d’accorder une prime d’encouragement à la politique rétrograde de cette monarchie”, ont prévenu les signataires. Nombre de partis politiques de l’opposition ont par ailleurs pointé l’engagement de l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen qui fait de nombreux morts et suscite une crise humanitaire sans précédent dans ce pays.

Accueilli par le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, le prince Salmane qui s’est fait accompagner par une forte délégation, a placé cette visite sous le signe de la relance de la coopération économique et commerciale avec l’Algérie. Avant l‘étape algérienne, sa tournée en Afrique l’a conduit en Mauritanie, en Egypte et en Tunisie. Toujours au rythme de contestations.

>>> LIRE AUSSI : Tunisie : campagne contre la visite du Prince Saoudien
Voir plus