Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Epaphrodite Binamungu, l'artiste rwandais qui célèbre le soleil

Epaphrodite Binamungu, l'artiste rwandais qui célèbre le soleil

Rwanda

On le reconnaît d’emblée par son style emblématique d’un point rouge dans ses peintures représentant le génocide de 1994 ; un style caractéristique de son travail qui est unique.

64 ans, et bientôt 45 ans au service de l’art, Epaphrodite Binamungu qui a grandi en exil en République démocratique du Congo jusqu’en 1994 est aujourd’hui l’un des artistes les plus célèbres du Rwanda.

Le sexagénère s’est aujourd’hui lancé dans une nouvelle exposition qui rend hommage au soleil.

"Je suis dans la douleur et ma peinture ne dépassera pas plus de trois couleurs (...). Parce que c'est une peinture qui représente le temps. C'est-à-dire que le temps passé ou sombre, en noir, se déplace vers le temps actuel, qui est jaune, et vers le temps du futur, qui est blanc."

“Dans la plupart de mes peintures, je mettais souvent un point rouge. Ce point rappelle la période dramatique que les Rwandais ont vécue pendant le génocide. Il faut se rappeler chaque fois que, dans notre histoire, cela a été le cas. Ça donne une leçon de vie, ça nous donne une leçon d’humanité, c’est pourquoi j’inscris ce point. “ Explique l’artiste.

L’artiste crée diverses textures avec plusieurs couleurs et un mélange de larges et de petits traits. Ses peintures représentent souvent des scènes de la vie quotidienne et des rassemblements locaux, entre réalisme et abstraction.

Sa nouvelle exposition intitulée « Le voyage avec le soleil », représente une série de peintures qui reflètent différentes ambiances du soleil. Un total de 45 œuvres qui marquent ses 45 ans de profession. Un style qui force l’admiration.

“Ce que j’aime chez Epa, c’est qu’il change constamment, il ne reste pas dans le même style. C’est donc une exposition sur le soleil et ce que j’aime, c’est de la peinture mélangée avec du sable et les trois dimensions de sa peinture, c’est très original.” Lance admiratif, Michel Bezy, visiteur de l’exposition.

“Epa Binamungu laissera un héritage. Il l’a gardé, un homme de famille, a gardé la flamme, et il a maintenu l’industrie de l’art au Rwanda … Il a élevé haut la barre, alors je pense qu’il va être un modèle, c’est ce que je pense.” Ajoute Patrice Shema, visiteur de l’exposition et résident local.

Les peintures de l’exposition sont vendues entre 40 000 et 500 000 francs rwandais soit entre 45 et 570 dollars américains. Elles présentent un mélange intéressant, allant des titres ‘Intime’ à ‘Horizon’, ‘Plus de lumière’ et ‘Lave au soleil’.

L’artiste également sculpteur est le fondateur du Centre des arts Inganzo à Kigali qui, espère-t-il, devienne une plaque tournante régionale pour les artistes et un espace pour célébrer la culture et le patrimoine.

À ce jour, Binamungu a présenté de nombreuses expositions en Afrique, en Europe, aux États-Unis et en Chine. Plusieurs de ses œuvres font partie des collections publiques du Rwanda.

REUTERS

Voir plus