Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

The Morning Call

the-morning-call

Trophée IAAF de l'athlète de l'année 2018

Trophée IAAF de l'athlète de l'année 2018

The Morning Call

Quand il s’agit de sport, il n’y a pas d’endroit comme l’Afrique. C’est pourquoi il n’est pas surprenant que la liste des nominés pour le titre d’Athlète Mondial de l’Année, publiée par l’IAAF soit dominée par des Africains.

Je vais rapidement vous présenter les nominés…. Pour le très convoité Prix Athète masculin de l’année, il y a 10 nominés, dont quatre africains. L’athlète sud-africain, spécialiste en saut en longueur Luvo Mayonga est nominé pour sa remarquable année 2018. Il est champion en titre de la Diamond League et champion du Commonwealth. Il a également remporté la médaille d’argent aux Championnats du monde en salle et d’Afrique.

L’homme kenyan qui a couru le marathon le plus rapide de l’histoire de l’athlétisme, Eliud Kipchoge, est nomminé. Il est le champion en titre du marathon de Londres et du marathon de Berlin. Kipchoge a été nommé le mois dernier Personnalité des Nations Unies de l’année 2018.

Un autre Kenyan. Emmanuel Korir, champion de la Coupe Continentale et champion de la Diamond League est également nomminé. Korir a également couru le 800m le plus rapide depuis que son compatriote David Rushida a établi le record du monde en 2012.

Encore un autre Kenyan. Timothy Cheruiyot, leader mondial dans les courses du 1500m et champion de la Diamond League, figuré également sur la liste.

Ces rois africains de l’athlétisme se mesureront à d’autres athlètes, dont le Qatarien Abderrahman Samba, le Néo-Zélandais Tomas Walsh et Noah Lyles et l’Américain Christian Coleman. Le Français Kevin Mayer et le Suédois Armand Duplantis sont également nominés.

Si vous posez la question aux Sud-Africains, pour eux il n’y a qu’un seul titre incontesté dcelui de la reine et son nom est Caster Semenya. Chez les femmes également il y a 10 nominées pour le titre d’athlètes féminines de l’année 2018.

L’Afrique est représentée dans cette catégorie par la Sud-Africaine Caster Semenya, qui est le leader mondial invaincu du 800m. Semenya est championne du Commonwealth, championne d’Afrique et championne de la Diamond League sur 800m. Elle est également championne du Commonwealth sur 1500m et championne d’Afrique sur 400m.

Semenya est en compétition pour la couronne d’athlète féminine de l’année, avec la Kenyane Beatrice Chep koech, qui détient le record du monde féminin du 3000m steeplechase. Parmi les autres athlètes nominés figurent la Britannique Dina Asher-Smith, la Néerlandaise Sifan Hassan, la Croate Sandra Perkovic et Shaunae Miller-Uibo des Bahamas et Mariya Lasitskene. La Belge Naffissatou Thiam, la Polonaise Anita Wlodarzyk et la Colombienne Caterine Ibarguen sont également nominées. Voilà, les amis, nos couronnes en tant que rois et reines de l’athlétisme sont en jeu. Si vous êtes Africain et que vous le savez, ne restez pas assis là à me regarder. Rendez-vous sur les plateformes de médias sociaux de l’IAAF et votez. Le vote prendra fin le 13 novembre et les lauréats seront annoncés à Monaco le 4 décembre.

La panthère noire du ghana

C’est officiel ! Akwasi Frimpong, le premier bobsledder et de skeleton olympique du Ghana, est la “ Panthère noire “ ! Grâce à sa nouvelle combinaison, un nouveau casque et une nouvelle perspective.
La combinaison de course d’Akwasi pour les Jeux Olympiques de 2018 montrait un lapin échappant aux mâchoires d’un prédateur sous la forme d’un lion.

Le concepteur du costume, Matt Millette, a affirmé qu’il a été inspiré par la fièvre Wakanda qui s’est répandue en Afrique lorsque le film Black Panther est sorti plus tôt cette année.

“Après avoir fait des recherches sur la culture, les motifs et les marques tribales ghanéens, nous avons découvert des éléments que nous pouvions modifier et utiliser pour intégrer le sens, donc la puissance, dans la nouvelle conception du costume “, a affirmé Millette.

Matt Millette a utilisé des motifs similaires à ceux que l’on trouve sur les maisons au Ghana comme symbole pour montrer que cela vient d’une base solide.

Selon lui, le nouveau costume indique que le lapin ne fuit plus.
“C’est un hommage au concept du lapin et du lion. À première vue, on voit la tête d’un prédateur, en l’occurrence une panthère, mais si on regarde de plus près, on voit les oreilles du lapin s‘étendre vers le haut. La proie se camouflait en prédateur. Avec l’esprit combatif tout aussi redoutable que celui du prédateur, échappant à la chance qui s’y oppose, le lapin est maintenant en compétition parmi les meilleurs.”

Akwasi Frimpong s’attend à être l’espoir des africains à Pékin en 2022. Pour lui, les Jeux olympiques visent à montrer que les rêves se réalisent grâce à la détermination, au travail acharné et à la persévérance.

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici