Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En Ouganda, le nombre de réfugiés gonflé au profit de la corruption (enquête)

En Ouganda, le nombre de réfugiés gonflé au profit de la corruption (enquête)

Ouganda

L’Ouganda révise ses chiffres sur les réfugiés accueillis sur son sol. Ils ne sont pas 1,4 millions, mais plutôt quelque 1,1 million à résider dans le pays d’Afrique de l’Est. Ce sont là les conclusions d’un rapport diligenté par les autorités ougandaises, confirmant ainsi l’existence d’un réseau corrompu, accusé de fraudes liées à l’aide alimentaire.

Il y a quelques mois, en effet, la presse ougandaise se faisait l‘écho d’un vaste scandale de corruption portant sur des centaines de millions de dollars tirés de l’aide aux réfugiés. Le cabinet du Premier ministre avait immédiatement annoncé l’ouverture d’une enquête afin de situer les responsabilités. Dans la foulée de cette initiative, Apollo Kazungu, commissaire chargé des réfugiés au cabinet du Premier ministre, et trois de ses collaborateurs – Walter Omondi, John Baptist Sentamu et Francis Nkwasibwe – ont été suspendus. Ils sont soupçonnés de collusion avec des agents du HCR et du Programme alimentaire mondial (PAM).

Nouvelles procédures

Outre le détournement d’aides financières, leur modus operandi consistait, selon les accusations, à bidonner les chiffres sur le nombre de réfugiés dans les camps à forte densité. C‘était “entre mi-2016 et mi-2017, lorsque les systèmes d’enregistrement étaient parfois dépassés par le nombre et la rapidité des arrivées”, ont expliqué le gouvernement ougandais et le HCR dans un communiqué conjoint.

Le pot aux roses dévoilé, les autorités ont changé les procédures de collecte des aliments. “Ces procédures atténuent le risque de fraude en garantissant que l’assistance est bien gérée et fournie uniquement aux réfugiés et demandeurs d’asile vérifiés et éligibles”, précise le texte.

Ce scandale de réfugiés fictifs a embarrassé le gouvernement ougandais mais aussi les organismes humanitaires de l’ONU, qui craignait une diminution de l’aide étrangère. Pays de quelque 41,5 millions d’habitants, l’Ouganda est l’un des pays les plus pauvres au monde. Pourtant, il accueille plus d’un million de réfugiés, en majorité issus du Soudan du Sud.

En 2017, Kampala avait abrité une conférence internationale de levée de fonds pour tenter de récolter 2 milliards de dollars nécessaires à l’accompagnement des réfugiés.

>>> LIRE AUSSI : En modèle d’hospitalité, l’Ouganda accueille un sommet sur la solidarité pour les réfugiés
Voir plus