Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Transport aérien : enfin un vol direct entre l'Afrique de l'Est et les États-Unis

Transport aérien : enfin un vol direct entre l'Afrique de l'Est et les États-Unis

Kenya

Le président Uhuru Kenyatta a inauguré ce dimanche 28 octobre, la ligne aérienne Nairobi-New-York. C’est le tout le premier vol de l’histoire entre l’Afrique de l’Est et les États-Unis. Une avancée mutuellement bénéfique !

Selon des sources proches, il s’agit d’un Boeing 787 Dreamliner appartenant à la compagnie Kenya Airways. Ayant plus de 230 passagers à bord, l’appareil a quitté la capitale kényane à destination de New-York.

Le vol devrait durer 15 heures sans escale et devrait atterrir aujourd’hui très tôt le matin. Avec près de 5 heures d’avance sur des concurrents, la ligne Nairobi-New-York est censée aider à impacter positivement les échanges et le tourisme dans les deux pays.

« Ce vol direct boostera le commerce, réduira le temps de livraison, générera des revenus et des emplois dans les deux pays », estime Bob Godec, ambassadeur des États-Unis au Kenya. Et le diplomate américain semble savoir ce qu’il dit. Tant les Américains sont devenus les premiers touristes dans le pays grâce notamment à la présence d’une quarantaine de multinationales américaines.

Créée en 1977, la Kenya Airways Limited a pourtant slogan « The pride of Africa » (fierté de l’Afrique). Une fierté qu’elle voudrait confirmer en inaugurant la toute première ligne directe entre l’Afrique de l’Est et la première puissance mondiale.

Reste à savoir si Kenya Airways relèvera de nombreux défis dans un contexte où elle semble entamée par plusieurs facteurs dont la lourde dette de 267 millions de dollars.

>>> LIRE AUSSI : Combattre la pauvreté : le revenu universel testé au Kenya
>>> LIRE AUSSI : Kenya : entrée en vigueur d’une nouvelle taxe sur les communications mobiles
>>> LIRE AUSSI : Le Kenya sous le poids des créances chinoises
Voir plus